Angers Nantes Opéra : une saison 2020-21 marquée par le mythe d'Orphée

Quelle joie pour tous les protagonistes même masqués de se retrouver au sein de ce magnifique théâtre Graslin à Nantes pour écouter le directeur général Alain Surrans évoquer la saison 2020-21 d'Angers Nantes Opéra lors de la conférence de presse ce lundi 7 septembre.

© Musées d'Angers P. David / Simon Gosselin / Laurent Guizard / FTV
Avec la crise sanitaire, Angers Nantes Opéra s'est réinventé dans les mondes numériques. C'est désormais l'heure de retourner à l'opéra. Le public est "gourmand de culture", en attente de retrouver le spectacle vivant, l'opéra. 

Voici 3 bonnes raisons d'y retourner cette saison.
 

Se cultiver et s'imprégner du mythe d'Orphée

Sur des extraits d'Orphée et Eurydice de Christophe Willibad Gluck, Mickaël Phelippeau a créé cette pièce chorégraphique "Sans Orphée ni Eurydice" avec le Chœur d'Angers Nantes Opéra. 
Le chœur va interpréter tous les chœurs d'origine mais en dansant, c'est un défi particulier pour eux d'associer exercice musical et physique.
A découvrir lors du festival de danse Trajectoires à Nantes en janvier 2021 et à Angers et à La Flèche en avril 2021.

Autre temps fort autour d'Orphée avec l'artiste lyrique Marie-Bénédicte Souquet en résidence aux côtés de Marc Scoffoni à Angers Nantes Opéra. Elle interprètera plusieurs rôles cette saison et proposera à des élèves de participer à son projet Le chant d'Orphée, pour partager avec eux tous les thèmes du mythe d'Orphée : l'amour, la mort, la confiance et le pouvoir émotionnel de la voix. 

► Découvrez cet artiste qui interprète "Ali-Baba" de CherubiniAir de Délia : "Fidèle ami de mon enfance...". Opéra de Rennes // "Révisez vos classiques".
 

Vivre des émotions

Cette saison, Angers Nantes Opéra rend hommage au compositeur italien Rossini et parcourt des pages connues et moins connues de son répertoire à travers 4 soirées : Rossini à ParisLes fourberies de Figaro, Les péchés de leur jeunesse et La petite messe solennelle

Cette dernière est mise en scène par Jos Houben et Emily Wilson. Tous les deux font référence à "Charlot", pour évoquer l'œuvre de Rossini. Cette messe se compose de différents tableaux avec des musiques à la fois touchantes et cocasses. 
A voir les 13 et 14 novembre à Nantes, le 17 novembre à Angers et le 19 novembre au Mans.  
© Laurent Guizard
 

S'amuser en chantant !

Comprendre, aimer l'opéra, apprécier les performances des artistes lyriques, c'est parfois difficile. C'est pourquoi Angers Nantes Opéra a lancé "ça va mieux en le chantant" afin d'aborder l'opéra à de façon différente. Cette saison, 5 rendez-vous sont proposés au public. On a sélectionné pour vous Du Pompompom au Chabadabada avec un duo de percussionnistes Braz Bazar et un beatboxer Julien Stella.

Lors de ce spectacle - atelier, on utilisera la bouche pour faire sortir un maximum de sons à travers des extraits de Rossini, Offenbach mais aussi des cris d'animaux... Rires assurés !

A retrouver  lundi 7 décembre 2020 à 18h et 20h à Nantes, mardi 8 décembre 2020 à 19h à Angers et jeudi 8 juin 2021 à 18h et 20h à Rennes. 
© Jean-Marie Jagu


Infos pratiques

Vous êtes inquiets ? Angers Nantes Opéra s'adapte à la Covid et met en place des gestes barrières (sens de circulation, gel hydroalcoolique...) et limite les jauges des spectacles. En savoir plus.

Côté tarifs, Angers Nantes Opéra lance son Pass et met fin aux abonnements pour un usage plus moderne et plus accessible pour attirer des nouveaux publics. Il suffit de souscrire ce nouveau pass (20 euros - tarifs réduits possibles) pour bénéficier de 20% de réduction sur toute la programmation 2020-2021 et ce à tout moment de l'année.

Le pass est disponible à partir du 8 septembre par internet, au guichet et par correspondance. L’achat des places à l’unité à partir du 15 septembre (pour la période septembre-décembre 2020) sera aussi possible sur les même canaux. 
 

Le puzzle d'Angers Nantes Opéra par Alain Surrans

► Le directeur général d'Angers Nantes Opéra, s'entretient avec quelques-uns des artistes de la programmation 20/21

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
opéra culture musique