Annonces d'Emmanuel Macron : l'avis de chefs d'entreprise sur la prime de fin d'année

© F3 PdL
© F3 PdL

Emmanuel Macron a précisé que les employeurs qui le peuvent, pourront verser une prime de fin d’année à leurs employés. Cette prime sera défiscalisée. Entre "vouloir" et "pouvoir", voici l'avis de deux chefs d'entreprise de la région. L'un donnera cette prime, l'autre non.

 

Par Damien Raveleau

Au lendemain de la prise de parole du chef de l'Etat, la question trotte dans la tête de bon nombre de salariés. Y aura-t-il une prime de fin d'année ? Car Emmanuel Macron a demandé "à tous les employeurs qui le peuvent" de verser "une prime de fin d'année" à leurs salariés. Cette prime exceptionnelle ne sera soumise à aucune cotisation sociale. Elle ne sera pas imposable.

Dans les faits, combien d'entreprises et combien de salariés vont pouvoir profiter de cette prime défiscalisée ?

Yohan Chouin-Joubert est à la tête d'un groupe immobilier nantais. Cette année, ses 250 salariés vont percevoir une prime plus importante qu'initialement prévue. La décision a été prise, dès hier soir après l'annonce d'Emmanuel Macron. "Pour nous, c'est l'occasion de doubler la prime net de nos collaborateurs" précise Yohann Choin-Joubert. Pour les salariés, la nouvelle est très bien accueilli à quelques jours des fêtes de fin d'année. Mais tous les salariés ne sont pas logés à la même enseigne.

 
Prime de fin d'année : l'avis de patrons des Pays de La Loire

Autre entreprise, autre décision.

Cette entreprise de vente de téléphones compte 33 employés. Malgré un chiffre d'affaire en augmentation de 30% par an, la société plus modeste ne versa pas de prime cette année, même si elle est défiscalisée. Yves Le Gohebel, président de Connexing aurait aimé "pouvoir participer à cet effort collectif. Les entreprises font déjà assez d'efforts. Elles ne peuvent pas supporter cet effort supplémentaire."

Pour Olivier Morin, président de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises des Pays de la Loire, le dispositif est présenté tardivement. De plus, "le budget d'une entreprise n'est pas extensible. En Pays de La Loire, peu d'entreprises vont pouvoir faire profiter de cette défiscalisation.

Les modalités exacts de cette mesure seront annoncées par le gouvernement dans le courant de la semaine. Les fonctionnaires savent déjà qu'ils ne pourront en bénéficier cette année.
 

Sur le même sujet

Les + Lus