• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

CARTE. Mouvement des “gilets jaunes” : la liste des points de blocages du 17 novembre

Le mouvement des "gilets jaunes" prend de l'ampleur / © Fabienne Béranger - France 3 Pays de la Loire
Le mouvement des "gilets jaunes" prend de l'ampleur / © Fabienne Béranger - France 3 Pays de la Loire

Le samedi 17 novembre, les "gilets jaunes" veulent bloquer l'ensemble du territoire français. Un mouvement d'ampleur qui préoccupe fortement le gouvernement.

Par Fabienne Béranger

Les appels au blocage des routes de France le 17 novembre prochain se multiplient sur les réseaux sociaux. Le mouvement des "gilets jaunes" veut ainsi protester contre la hausse du prix des carburants et des taxes.
Sur le site "Blocage du 17 novembre 2018" ce sont plus de 700 rassemblements que le mouvement des "gilets jaunes" dit avoir recensé sur l'ensemble des territoires français et belge.

Mercredi soir, lors d'un entretien sur TF1, Emmanuel Macron a assuré "entendre la colère" de ceux qui veulent manifester samedi."Que nos concitoyens, qui considèrent qu'aujourd'hui, ils ne sont pas entendus, pas considérés, s'expriment et le disent : d'abord, il faut le respecter, il faut l'entendre", a-t-il déclaré.

Mercredi matin, au micro de RTL, le Premier ministre Edouard Philippe a précisé que le gouvernement n'allait "pas annuler la taxe carbone", en dépit de la mobilisation, "nous n'allons pas renoncer à être à la hauteur de cet enjeu qui est considérable".

Il a également déclaré que "la loi s'applique", les blocages de routes seront sanctionnés.

"Entraver la circulation, cela peut donner lieu à des retraits de permis" a également annoncé mercredi matin le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy.
De son côté, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a annoncé mardi que les forces de l'ordre interviendront pour lever tout "blocage total" .

Dès lundi, une partie du gouvernement a planché à Matignon pour finaliser les mesures d'"accompagnement" de cette mobilisation qui préoccupe fortement l'exécutif.
A ce jour, une quarantaine de rassemblements sont prévus en Pays de la Loire.
  • En Loire-Atlantique : Saint-Nazaire, Saint-Brévin-les-Pins, Savenay, Donges, Trignac, Guérande, Nantes, aéroport Nantes-Atlantique, Ancenis, Pontchâteau, Châteaubriant
  • En Maine-et-Loire : Angers, La Gruéchère, Saumur, Baugé-en-Anjou, Chemillé-Melay, Cholet, Segré-en-Anjou
  • En Mayenne : Laval, Evron, Péage de la Gravelle
  • En Sarthe : Le Mans, La Flèche, Le Lude, Mulsanne, Noyen-sur-Sarthe, La Suze-sur-Sarthe, Mamers, La Ferté-Bernard, Sablé-sur-Sarthe, Noyen-sur-Sarthe, Château-du-Loir, Saint-Calais, Lombron
  • En Vendée : La Roche-sur-Yon, Les Herbiers, Chantonnay, Sainte-Gemme-la-Plaine, Fontenay-le-Comte, Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Les Sables d'Olonne, Sigournais, Saint-Germain-de-Prinçay, Pouzauges, La Barre-de-Monts
La ligue de foot des Pays de Loire a décidé de reporter les matchs du week-end. Les compétitions de Ligue Jeunes et les matchs de Coupe des Pays de la Loire se joueront à une date ultérieure. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus