• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Ile d'Yeu : face à la hausse du prix des carburants, les Islais passent à la voiture électrique

Le boum des véhicules électriques sur l'île d'Yeu / © France 3
Le boum des véhicules électriques sur l'île d'Yeu / © France 3

La hausse des prix du carburant a été d'autant plus ressentie sur l'Île d'Yeu en Vendée que le passage à la pompe coûte, à la base, plus cher que sur le continent. Les Islais ont choisi l'alternative de l'électrique.

Par FB avec

Dans l'unique station service de l'île d'Yeu, le diesel et l'essence coûtent environ 50 centimes plus cher que sur le continent. 
Trop cher pour Sylvie Lemarignier, habitante de l'île, qui a troqué il y a trois ans son vieux véhicule diesel, pour un modèle tout électrique. Et elle ne regrette pas son choix. 

"On devait mettre environ 100 euros de gas oil par mois. Là, avec 1,50 euros tous les 3 jours, je suis bien loin du compte", explique-t-elle, "je fais en moyenne 30 kms par jour, je n'ai aucun problème d'autonomie" avec une île qui fait 24 km².

Le choix de Sylvie n'est pas isolé : alors qu'en France moins de 2% des ventes automobiles concernent des véhicules électriques, sur l'île d'Yeu cette part atteint désormais 40 % précise un concessionnaire, un chiffre en constante augmentation depuis quatre ans.

"Le produit évolue, plaît, est facile d'utilisation. Et le coût du carburant, à l'heure actuelle, fait réfléchir les gens", explique Michaël Bénéteau, chef d'atelier.

Si le coût d'achat d'une voiture électrique reste élevé, de l'ordre de 28 000 euros pour un modèle neuf, son prix peut cependant baisser grâce aux primes à la casse et aux bonus écologiques.

Le reportage de Marine Zammit, Freddy Vetault et Carole Mijeon

 

Sur le même sujet

Une voiture tente de forcer un barrage à Vertou

Les + Lus