Coronavirus et confinement : des examens à distance pour les étudiants de Nantes, d'Angers et du Mans

D'une université à l'autre, la gestion de cette période se fait un peu différemment. Certains étudiants d'ailleurs se plaignent d'être peu tenus au courant de l'évolution des choses, tant du point de vue des cours que des examens. On en sait un peu plus depuis mercredi.

Les examens se feront pour partie à distance sur les plateformes d'enseignement des universités
Les examens se feront pour partie à distance sur les plateformes d'enseignement des universités © France Télévisions Olivier Quentin
Les étudiants se font à l'idée qu'ils ne remettront pas les pieds en cours avant la rentrée prochaine. L'information est d'ailleurs officielle depuis ce mercredi 8 avril. Elle a été communiquée en ces termes notamment par la présidence de l'Université de Nantes, université qui rassemble 37 000 étudiants :

"Nous avons décidé, dit le communiqué, que les cours ne reprendront pas en présentiel avant les vacances d’été et que l’évaluation des connaissances pour le second semestre se fera à distance ... Concernant les modalités de ces évaluations, les étudiants seront prévenus 15 jours à l’avance».
 

Des examens à distance via la plateforme universitaire

A l'Université d'Angers (25 000 étudiants), la décision a été prise il y a déjà quelques jours de ne pas empiéter sur les congés d'été afin de ne pas pénaliser les étudiants qui ont prévu de travailler ou ceux qui ont trouvé un stage.

Les examens se feront donc là aussi à distance, via la plateforme de cours en ligne Moodle Angers sous la forme par exemple d'un Questionnaire à Choix Multiples à remplir dans un temps donné ou d'un dossier.

Il y aura une première session de rattrapage, non pas à distance mais en présentiel si c'est possible, fin juin/début juillet et une deuxième session pour les étudiants qui auraient eu des problèmes de santé ou de connexion.
L'organisation des examens telle qu'elle a été communiquée par Christian Roblédo, le Président de l'Université d'Angers.
L'organisation des examens telle qu'elle a été communiquée par Christian Roblédo, le Président de l'Université d'Angers. © Université d'Angers
Au Mans, ce seront également des examens à distance avec des évaluations en ligne sous diverses formes comme, par exemple, une composition à réaliser sur la plateforme de l'université dans un temps donné.

"Pour tous les étudiants qui n'auront pas pu composer pour diverses raisons, précise Anne Désert vice-présidente de la commission formation et vie universitaire, il y aura  mise en place d'une solution alternative, en présentiel si possible ou par envoi par la poste ou contact téléphonique pour un entretien individuel."

En tous les cas, nous a-t-on affirmé, les jurys seront bienveillants et l'absence éventuelle de note n'entrera pas dans les calculs. 
 

Pas de reprise des cours non plus au Mans

L'université du Mans souhaite faire en sorte que l'année ne déborde pas au delà du 20 juillet et que la rentrée 2020 se fasse le plus normalement possible. Il est probable mais pas encore acté que les cours ne reprendront pas sur le campus d'ici cet été.

Enfin, à l'Université Catholique de l'Ouest qui rassemble 11 000 étudiants (principalement à Angers), il a été décidé le vendredi 3 avril de suivre l'organisation de l'Université d'Angers avec des examens à distance sous la forme décidée par chaque spécialité via les plateformes qu'utilisent d'ordinaire les étudiants avec leur identifiant et leur code personnel.

A l'UCO non plus, les cours ne reprendront pas sur place avant septembre prochain.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société université coronavirus/covid-19 santé