Coronavirus : le FC Nantes offre un millier de protections au personnel soignant

Face à l'épidémie de covid-19, "le FC Nantes la joue collectif et unit ses forces pour obtenir un précieux succès". Le club nantais a commandé un millier de protections à destination des personnels soignants.

Le stade de La Eeaujoire à Nantes
Le stade de La Eeaujoire à Nantes © Claude Bouchet, France 3 Pays de la Loire
"Ce combat ne doit pas nous échapper. Agissons ensemble et remportons cette victoire !".

Le FC Nantes s'engage concrètement dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus avec la commande d'un millier de protections "commandées suite à une initiative interne de la Direction et des salariés du FC Nantes -, seront confiées à l'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire ainsi qu'à la Région des Pays de la Loire, qui se chargeront de les transmettre aux professions libérales dans le besoin et aux établissements de soins qui en feront la demande".

Au-delà de cette modeste action, que toutes ces personnes reçoivent toute notre reconnaissance - Christian Gourcuff, entraîneur du FC Nantes

"Ce virus n'épargne personne, dit Waldemar Kita, le président du FC Nantes, jeunes et moins jeunes sont touchés et aujourd'hui, il était essentiel que le FC Nantes participe à sa manière, à ce formidable élan de solidarité qui s'est installé en France". 

"Ce combat contre le COVID démontre que les valeurs incarnées par le foot sont essentielles : le jeu collectif et le respect des règles", se félicite Jean-Jacques Coiplet, le directeur Général de l'ARS, l'Agence Régionale de la Santé des Pays de la Loire.

Au 7 avril, 144 personnes sont décédées depuis le début de l'épidémie en Pays de la Loire. 1 494 personnes ont été testées positives par diagnostic biologique (PCR) dans la région, soit 39,3 cas pour 100 000 habitants.  

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fc nantes football sport coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter