Coupe de France : victoire du Angers SCO sur Guingamp, un lendemain de fête sans gueule de bois

L'arrête de Letellier sur le pénalty accordé à Guingamp lors de la demi-finale de coupe de France le 25 avril 2017 / © Eddy LEMAISTRE MaxPPP
L'arrête de Letellier sur le pénalty accordé à Guingamp lors de la demi-finale de coupe de France le 25 avril 2017 / © Eddy LEMAISTRE MaxPPP

Pour la deuxième fois de son histoire, Angers SCO accède à la plus haute marche de la compétition en s'imposant face à l'EA Guingamp en demi-finale de la coupe de France. Cette qualification, les Angevins la doivent notamment à un arrêt déterminant de leur gardien Alexendre Letellier sur pénalty.

Par Fabienne Béranger

Les Noir et Blanc se sont imposés 2-0 face aux Bretons de l'EA Guingamp mardi soir en demi-finale de la coupe de France.
Et si les Guingampais n'ont pu faire trembler les filets angevins c'est notamment grâce à Letellier qui, à la 89ème minute, a réussi à repousser la frappe de Jimmy Briand sur un pénalty sifflé par l'arbitre pour une main de N'Doye dans la surface de réparation du SCO.
"En préparation du match, avec le coach des gardiens, on a fait une vidéo comme avant chaque match et il y avait un pénalty que Briand tirait à droite. Mon intuition première, c'était ça." a expliqué Alexandre Letellier à l'issue de la rencontre, "je me suis dit je vais aller à fond à droite et on verra, et à l'arrivée j'ai eu la réussite. Ça aurait été frustrant de prendre un but comme ça, parce que de là où je suis il n'y a pas main du tout."
La vidéo est effectivement venue contredire la décision de l'arbitre : N'Doye, le capitaine angevin, a touché la balle du ventre.

"Avec le match qu'on avait fait, avec la solidité qu'on a montrée, prendre un but comme ça, ça aurait été cruel, donc c'est la belle histoire." a poursuivi Letellier, Le stoppeur Ismaël "Traoré m'a pris dans ses bras, m'a dit "on compte sur toi", ça donne de la force, ça compte quand même. J'ai la réussite qu'elle touche le poteau. Il y a huit mois je me faisais opérer d'un croisé, donc quand on arrête un pénalty on y pense encore plus fortement."

Le score en reste donc à 1-0 pour Angers SCO à l'issue du penalty repoussé par Letellier. Trois minutes plus tard, Toko Ekambi libère les Angevins en inscrivant le but du 2-0, scellant définitivement le sort des Bretons, la victoire des hommes de Stéphane Moulin et leur accession à la finale de la coupe de France.
"C'est un grand moment. On savait que ça allait être difficile mais on a fait un super match." s'est félicité Letellier, "aujourd'hui on va être très fiers d'écrire une petite ligne dans l'histoire du club parce que nos noms resteront comme des joueurs qui ont atteint la finale. On savoure et demain on aura la tête à Lyon."

Car le championnat se poursuit, vendredi, les Angevins reçoivent l'OL au stade Raymond Kopa pour le compte de la 35ème journée.
La finale de la coupe de France aura lieu, quant à elle, le samedi 27 mai 2017 avec comme adversaire pour les Angevins, le PSG ou Monaco. Les deux formations s'affrontent ce mercredi 26 avril en demi-finale.


Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus