Covid-19 : relâchement des gestes barrières, la cinquième vague touche les plus de 65 ans

Publié le
Écrit par Christophe Turgis
Le rappel vaccinal chez les personnes âgées de plus de 65 ans est indispensable rappelle l'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire
Le rappel vaccinal chez les personnes âgées de plus de 65 ans est indispensable rappelle l'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire © Ted Aljibe / AFP

Vacciné ne veut pas dire définitivement à l'abri de la maladie, des clusters se forment dans la région, lors de rencontres amicales ou associatives, chez les personnes âgées de plus de 65 ans. Rappel vaccinal et respect des gestes barrières sont nécessaires pour tenir le coronavirus à distance.

Les chiffres communiqués par l'Agence Régionale de Santé montrent une nette reprise de l'épidémie. Avec un R, le taux de reproduction du virus, à 1,47. C'est à dire que, une personne infectée en contamine une sur deux. Ce sont particulièrement les personnes âgées de plus de 65 ans qui sont sujettes à ces contaminations nouvelles. Or, avec la vaccination, on pourrait penser que la maladie serait tenue à distance.

"On en est au début"

Benoit James de l'ARS des Pays de la Loire constate cette reprise nette de l'épidémie : "On est en augmentation par rapport aux taux d'incidence que nous observons dans la région, qui est loin d'être négligeable. Et c'est pour ça qu'on commence à parler de 5ème vague". Le taux d'incidence est proche de 80 cas pour 100 000 habitants, loin des 300 cas des deuxième et troisième vagues, "on en est au début, il faut attendre pour voir ce que cela donne"

La vaccination protège des formes graves de la maladie, elle n'empêche cependant pas la transmission du covid-19. Et c'est là que les plus fragiles, personnes à risque ou âgées, sont susceptibles d'être infectées. "On a eu un nombre de cas positifs important au début de l'été, avec finalement peu d'effets au niveau du système de soins du nombre des personnes en réanimation. Là ce qu'on est en train d'observer c'est que 80% des personnes hospitalisées pour covid sont des personnes âgées de plus de 65 ans, c'est un chiffre extrêmement important".

Si les personnes âgées de plus de 65 ans sont globalement vaccinées, les études scientifiques montrent qu'au bout de six mois, sur les populations les plus fragiles, ou les plus âgées, le système immunitaire baisse rapidement. On parle d'immunosénescence. "Le système immunitaire doit-être reboosté avec un rappel vaccinal pour combattre le virus. Il faut absolument faire ce rappel vaccinal", Benoît James est affirmatif sur ce point. 56,7 % des personnes concernées l'ont déjà fait. Et l’ARS rappelle que l’on peut se faire vacciner en même temps contre le Covid et la grippe saisonnière.

Trois fois plus de cas positifs en Pays de la Loire

Le taux d'incidence chez les plus de 65 ans dans les Pays de la Loire avec 142,5 cas pour 100 000 habitants est trois fois supérieur à la moyenne nationale. C'est le taux le plus élevé en France métropolitaine en ce moment.

Et dans la région on constate des augmentations très fortes en Sarthe et en Maine-et-Loire, un peu moins en Vendée et Loire-Atlantique. "En Mayenne, alors qu'on était avec un taux d'incidence en augmentation on est désormais dans une baisse, il est repassé en dessous de 50", constate Benoît James.

La reprise des activités sociales, culturelles, associatives, semble à l'origine de cette reprise épidémique. "On observe beaucoup de "thés dansants", on a des clusters avec des personnes qui se pensaient protégées avec la vaccination et le pass sanitaire et qui se retrouvent positives et qui, allant d'évènement en évènement, ont propagé le virus", souligne Benoît  James. 

Et puis, il y a les voyages organisés, qui concernent toujours cette même tranche de la population. "Sans vouloir les stigmatiser, on a pu voir des clusters en lien avec ces voyages organisés. Avec des personnes qui vivaient en groupe pendant une semaine, deux semaines à l'étranger, avec des trains, des avions". Là encore le fait de se croire hors de portée du virus n'empêche pas de le rencontrer et le propager.

Va-t-on revenir au port du masque dans les écoles ? Ce n'est pas exclu, L'ARS attend une décision nationale, car le seuil d'alerte au-dessus de 50 est dépassé dans de nombreux départements. Pour l'instant, dans la région des Pays de la Loire, le port du masque redevient obligatoire dans les établissements recevant du public. L'ARS rappelle que le respect des gestes barrières est essentiel.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.