Covid-19. Vaccination et épidémie en Pays de la Loire : le point sur la situation

Après les annonces d'Emmanuel Macron, la campagne de vaccination devrait s'accélérer dans la région. L'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire a tenu une conférence de presse ce mardi. Retour sur les chiffres et les tendances de l'épidémie.
Dans les prochains jours, le personnel soignant devra impérativement se faire vacciner.
Dans les prochains jours, le personnel soignant devra impérativement se faire vacciner. © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

"Plus nous vaccinerons, plus la diffusion du virus sera limitée, plus les hospitalisations seront évitées", estime l'Agence Régionale de Santé. Derrière cette tautologie se cache une stratégie : vacciner à tour de bras, "quoi qu'il en coûte" comme dirait le Président de la République. Dans son allocution de lundi soir, celui-ci a annoncé que la vaccination deviendrait obligatoire pour le personnel soignant. 

En population générale, pas d'impératif mais de l'incitatif. A partir du 21 juillet, chacun devra présenter un pass sanitaire à l'entrée des lieux publics clos. Un document qui peut prendre trois formes différentes : un certificat de vaccination, la preuve d'un test négatif de moins de 48 heures ou le résultat d'un test PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois. 

Contamination qui repart à la hausse 

Le taux d'incidence en Pays de la Loire avait chuté en-deçà des 9 cas pour 100 000 habitants fin juin. Le taux de positivité régional était inférieur à 1% et le nombre de nouvelles admissions en hospitalisation et en réanimation continuait de baisser.

Mais le variant delta a changé la donne. Il représente plus de la moitié des nouvelles contaminations. Il a relancé les indicateurs qui sont à la hausse depuis le début de la semaine. 

Ce variant delta se diffuse largement chez les jeunes, soit la population la moins vaccinée. Les opérations de dépistage se poursuivent notamment en Vendée : le jeudi 15 juillet aux Sables d'Olonne et le samedi 17 juillet à Talmont St Hilaire. 

Vaccination massive 

Depuis les annonces du Président de la République lundi, c'est la course à la vaccination. Il est devenu très difficile d'obtenir un rendez-vous sur la plateforme Doctolib.

Le centre de la Beaujoire à Nantes vaccine environ 3 500 personnes par jour et devrait recevoir 2 000 doses supplémentaires. Plus de 37% de la population des Pays de la Loire a déjà reçu ses deux doses de vaccin. Un chiffre insuffisant pour les autorités... mais qui ne peut aller qu'en s'améliorant. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19