• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Cyclisme : le vendéen Thomas Voeckler nommé “manager général” de l'équipe de France

Dimanche 30 juin, Thomas Voekler a annoncé sa nomination comme sélectionneur de l'équipe de France sur route depuis la Haye-Fouassière où se déroulent actuellement les championnats de France. / © France Télévisions - Anthony Brulez
Dimanche 30 juin, Thomas Voekler a annoncé sa nomination comme sélectionneur de l'équipe de France sur route depuis la Haye-Fouassière où se déroulent actuellement les championnats de France. / © France Télévisions - Anthony Brulez

Deux ans après sa retraite des pelotons, Thomas Voeckler vient d'être désigné "manager général" de l’équipe de France, avec effet immédiat.
Il remplace le Nantais Cyrille Guimard, sélectionneur des bleus depuis 2017.

Par Eleonore Duplay

C'est un jeune retraité très actif ! le 16 juin dernier, Thomas Voeckler remportait l'Ironman 70.3 des Sables-d'Olonne en relais avec le team vendéen MX3.... 

Deux semaines plus tard, le champion vendéen annonçait, ce dimanche 30 juin, sa nomination en tant que "manager général" de l'équipe de France depuis la Haye-Fouassière, où se déroulent actuellement les championnats de France de cyclisme. "Je veux vibrer avec l'équipe de France et que tout le monde vibre avec elle, que le public en soit fier, fier de l'image qu'elle dégage. Les résultats viendront dans un deuxième temps", a-t-il déclaré lors de la conférence de presse en marge des championnats de France à la Haye-Fouassière.

Son rôle sera celui d'un "manager", censé avoir plus de poids que celui de "sélectionneur", l'ancienne appellation du poste.
L'ancien double champion de France remplacera donc l'actuel sélectionneur Cyrille Guimard, un Nantais, qui vient d'annoncer sa démission.

Le premier objectif de Thomas Voeckler sera d'obtenir un titre pour l'équipe de France aux championnats du monde, qui se déroulent en septembre dans le Yorkshire au Royaume-Uni, avant de viser une médaille aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

Samedi 29 juin, alors que le secret commençait à être éventé par les sites spécialisés, le champion, retraité depuis 2017, refusait encore toute interview à ce sujet, attendant la conférence de presse organisée avec le président de la fédération française de cyclisme.

Sur son fil Twitter, il jouait donc les supporteurs lambda, écrivant "1er championnat de France en tant que spectateur. Moment de calme en famille sur un coin du circuit."
 

Installé en Vendée depuis ses 17 ans, Thomas Voeckler a effectué toute sa carrière aux côtés de Jean-René Bernaudeau, le dernier sponsor étant Direct Énergie.

Une carrière marquée notamment par deux titres de champion de France sur route en 2004 et 2010, et lors du Tour de France où il avait en 2011, terminé à la 4e place du classement général, remportant le maillot du meilleur grimpeur en 2012.

Thomas Voeckler avait pris sa retraite à l'issue du Tour de France 2017, avant de suivre une formation de manager de club professionnel.

 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus