Déconfinement : des distributions de masques ont lieu dans les grandes villes des Pays de la Loire

À chaque municipalité, sa doctrine en matière de masques. Certaines villes fixent des points de distribution, d'autres envoient les masques par courrier... Tous les habitants des préfectures et métropoles de la région devraient en être dotés d'ici une semaine. Mode d'emploi.

Les villes vont doter leurs habitants de masques grand public réutilisables.
Les villes vont doter leurs habitants de masques grand public réutilisables. © France Télévisions / Yann Ledos
C'est à partir de ce samedi 9 mai et jusqu'au lundi 11 que les habitants de La-Roche-sur-Yon sont invités à venir retirer un masque "grand public" offert par la municipalité vendéenne.

Pour l'occasion, sept sites de retrait (dont certains en mode drive) ont été disséminé sur l'ensemble de l'agglomération.

Pour en bénéficier, il faut se munir de sa taxe d'habitation 2019, prouvant que vous résidez bien sur la commune et avoir plus de dix ans.

La distribution se faisant par ordre alphabétique : il faut répérer sur le site de la ville à quelle adresse récupérer votre équipement en fonction de la première lettre de votre nom de famille.La doctrine de distribution est radicalement différente à Nantes et dans sa métrople puisque l'ensemble des habitants est en train de recevoir ou a déjà reçu ses masques via La Poste. Chaque membre du foyer se verra attribuer un masque.

Il s'agit de "masques AFNOR qui protègent les autres et peuvent apporter une protection si tout le monde en porte.  En effet, il agissent comme une protection collective en limitant la propagation du coronavirus par micro-gouttelettes lors de l’éternuement, d’une toux et de la parole. " Ils sont lavables et réutilisables jusqu'à 50 fois.
Pour tout renseignement ou si vous n'avez pas reçu votre masque à la fin de la campagne de distribution prévue le 15 mai, vous pouvez aller le chercher dans l'un des points prévus à cet effet.

À Angers, c'est une entreprise de l'agglomération qui a réalisé les masques en tissu lavables et réutilisables. Pour les distribuer, la ville a installé vingt points de collecte sur l'ensemble de la ville et des quartiers.

Ouverts depuis le 7 mai, ils poursuivent leur activité jusqu'au dimanche 10 mai. À partir du lundi 11 mai, seul l'hôtel de ville conservera un point de distribution pour les retardataires.

La liste des lieux de distribution est à consulter sur le site de la ville d'Angers. Une attestation sur l'honneur est demandée avec une pièce d'identité et un justificatif de domicile.

Attestation sur l'honneur - Ville d'Angers

 
© D.R. / Ville d'Angers
En Mayenne, c'est une opération conjointe du département et de la ville qui permet aux 50 000 habitants de Laval de recevoir un masque dans leur boîte aux lettres.

Ici, ce n'est pas La Poste qui livre, mais près de 230 bénévoles qui arpentent en binôme les rues de la ville. Deux unités sont livrées à domicile dans 25 000 boîtes aux lettres depuis ce vendredi 8 mai.

Une séance de rattrapage aura lieu le jour du déconfinement. Pour les oubliés, il faut se signaler auprès de Laval direct proximité au 0 800 00 53 53 ou envoyer un mail ou compléter un formulaire sur le site de la ville.
© D.R. / C.D. 53

Enfin, au Mans, la politique de la ville est encore différente. La municipalité a décidé de laisser les habitants s'équiper par eux-mêmes : achat de masques en grandes surfaces et pharmacies ou fabrication de masques "maison" pour ceux qui le peuvent.

La ville a passé une commande groupée avec les grands groupes de distribution auprès d'un fournisseur certifié pour que des masques en tissu lavables puissent être vendus par sachets de deux pour un prix inférieur à 5 €.

Les personnes en difficulté auront des masques distribués gratuitement à partir du 12 mai via le réseau du CCAS (Centre communal d'action sociale) et ceux des associations caritatives qui interviennent sur le territoire. Mais le site de la ville précise qu'"il n'y aura pas de gratuité pour tout le monde car la situation va durer plusieurs mois."

• Pour compléter : une vidéo sur la bonne utilisation du masque par le personnel du CHU de Nantes
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter