• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Election présidentielle : face à Marine Le Pen, les politiques des Pays de la Loire derrière Macron

Emmanuel Macron arrive en tête du premier tour de la Présidentielle 2017 / © Eric FEFERBERG / AFP
Emmanuel Macron arrive en tête du premier tour de la Présidentielle 2017 / © Eric FEFERBERG / AFP

Avec 23,7% des voix, Emmanuel Macron arrive en tête du premier tour de la Présidentielle 2017 devant Marine Le Pen (21.7% des voix). La classe politique des Pays de la Loire appelle majoritairement à se rassembler derrière le candidat de En marche !

Par Fabienne Béranger

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement et ministre de l'Agriculture "appelle tout le monde à se rassembler et à voter Emmanuel Macron pour battre le Front National".
Christophe Béchu, le maire LR d'Angers, estime que "le choix des Français au 1er tour est clair, les enjeux du second tour aussi."
Pour François de Rugy, le député de Loire-Atlantique, il faut un "rassemblement pour le 2eme tour".

Guillaume Garot, le député PS de la Mayenne, votera Emmanuel Macron "sans hésitation".

Johanna Rolland, la maire socialiste de Nantes, "appelle à voter Emmanuel Macron". 

Pour Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères, c'est "un choix clair : toute la gauche, tous les républicains doivent se mobiliser pour voter Emmanuel Macron".

Le député centriste européen Jean Arthuis estime qu' "Emmanuel Macron, en tête du scrutin, c'est l'espérance de faire gagner la France".

Laurianne Deniaud, première adjointe PS au maire de Saint-Nazaire, votera "en responsabilité pour faire barrage à Marine Le Pen, héritière de l'extrême-droite française, de ses torrents de violence et de haine, inégalitaires et anti-démocratiques. Je voterai pour Emmanuel Macron même si je suis loin de partager toutes ses orientations".

Dans un communiqué de presse, le président du conseil départemental de Loire-Atlantique, Philippe Grosvalet annonce qu'après avoir "voté Benoît Hamon, le candidat le plus proche de mes convictions et de ma vision de l'avenir" au premier tour, il n'a pas d'autre choix "au second tour, le dimanche 7 mai (...) que de voter contre l’extrême-droite, qui menace les valeurs de notre République."

Macron, "un vote de résistance contre le FN" pour Christophe Clergeau, conseiller régional des Pays de la Loire


 

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus