Ensemble c'est mieux !

Du lundi au vendredi à 10.45  
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux !

On repasse le code : conduire sous la pluie

© Codes Rousseau
© Codes Rousseau

Avec Codes Rousseau, chaque jeudi on repasse le code. Aujourd'hui on revoit la conduite à tenir sous la pluie, c'est de saison.

Par Xavier Collombier

 / © Codes Rousseau
/ © Codes Rousseau

Le matin, il n’est pas rare de trouver une fine couche de buée sur les vitres intérieures de la voiture. Par temps sec, laisser une vitre ouverte peut assécher l’air de l’habitacle...
Normalement avec la climatisation, la buée disparaît en moins de 30 secondes…Essuyer avec la main n’est pas efficace et ça laisse des traces sur le pare-brise !
La meilleure solution est donc la climatisation... Mais c’est la plus polluante !
 / © Codes Rousseau
/ © Codes Rousseau

Les feux arrière de brouillard permettent d’être vu de plus loin.
Leur intensité est beaucoup  plus forte que celle des feux rouges arrière.
Mais les allumer lorsqu’il pleut, est interdit car ils deviendraient extrêmement gênants parce qu’éblouissants pour les usagers qui suivent…
 

 / © Codes Rousseau
/ © Codes Rousseau

La pluie additionnée à l’eau évacuée par les pneus d’un poids lourd nuit à la visibilité, surtout si l’on suit d’un peu trop près ce poids lourd.
Pour améliorer la visibilité, 2 possibilités s’offrent à moi :
- ralentir, donc reconstruire un intervalle de sécurité de manière à ne plus être gêné par les projections du camion,
- ou bien dépasser le camion - je vais alors être très gêné le temps du dépassement - mais j’aurai effectivement une meilleure visibilité ensuite.

Surtout ne pas se précipiter dans le dépassement, manœuvrer en prenant son temps et en toute sécurité...

A lire aussi