pays de la loire
Choisir une région

La France en vrai !

Le rendez-vous documentaire de France 3 Pays-de-la-Loire. Une case hebdomadaire qui vous propose le meilleur du documentaire en Pays de la Loire : des enquêtes, des sujets de société qui intéressent notre région, des histoires de vie, des rêves et des révoltes. Étonnez-vous chaque lundi soir !
Logo de l'émission La France en vrai !

DOCUMENTAIRE. Battle Opsession Bonnie & Clyde 2020

Battle Opsession 2020 / © DavidGallard
Battle Opsession 2020 / © DavidGallard

Retour sur la grande soirée Battle Opsession du 22 février 2020 à Nantes pour découvrir une catégorie qu'on adore : les battles Bonnie & Clyde, ou quand la danse hip-hop montre l'exemple de la parité !

Par Olivier Brumelot

►Voir ou revoir le documentaire

C'était fin février dernier, juste avant que l'année 2020 ne parte en vrille. Hip Opsession Danse battait son plein, il y avait foule au Lieu Unique et comme chaque année, des b-boys et b-girls venus de toute l'Europe étaient venus s'affronter dans les diverses catégories dans une compétition éliminatoire, jusqu'aux finales le samedi 22 février. 

Des soirées que vous avez pu suivre à l'époque sur les supports numériques de France 3 Pays de la Loire, vous pouvez d'ailleurs toujours revoir la soirée du vendredi 21 février et celle du samedi 22 février en intégralité. 10 heures de danse, de l'énergie, du plaisir et beaucoup, beaucoup de talent.

Et nous, on avait vraiment adoré le concept des battles Bonnie & Clyde, dont revoici la finale, remportée par le duo Kae - San Andrea.

Finale battle Opsession Bonnie & Clyde 2020

Une formule mixte spectaculaire à souhait, et l'occasion pour le réalisateur Nathan Benisty de montrer que le Hip Hop, né il y a 40 ans a su non seulement s'adaper à l'époque, mais aussi montrer l'exemple en terme d'égalité entre filles et garçons.

"Les battles de danse hip-hop sont nés dans les rues de New York à la fin des années 70" explique Nathan Benisty. "Des cercles de garçons se formaient pour danser, et exprimer physiquement leur culture. Le terme de b-boy, très genré et exclusif, était né.

En quatre décennies, les mœurs ont heureusement évolué notamment grâce à l’intégration de cette danse sous sa forme scénique, où de nombreuses b-girls sont par exemple devenues chorégraphes".

Battle Opsession 2020 / © DavidGallard
Battle Opsession 2020 / © DavidGallard

Alors que se profile l'édition 2021 de Hip Opsession Danse, sans qu'on sache aujourd'hui de quelle manière elle pourra se dérouler, ce retour sur les Battles 2020 augmenté d'interviews de b-girls, b-boys, MC et organisateurs nous permet de nous replonger dans ce monde d'avant qu'on aimait tant, et qu'on voudrait retrouver au plus vite.

Un monde avec de la musique, de la danse, du rythme et du spectacle, à partager ensemble entre artistes et public.

Vivement demain !

 

 

A lire aussi