pays de la loire
Choisir une région

La France en vrai !

Le rendez-vous documentaire de France 3 Pays-de-la-Loire. Une case hebdomadaire qui vous propose le meilleur du documentaire en Pays de la Loire : des enquêtes, des sujets de société qui intéressent notre région, des histoires de vie, des rêves et des révoltes. Étonnez-vous chaque lundi soir !
Logo de l'émission La France en vrai !

DOCUMENTAIRE. “Ma cousine Mimi” d'Elizabeth Bourgine - lundi 20 septembre 23h50

Ma cousine Mimi / © JJLM Films
Ma cousine Mimi / © JJLM Films

Micheline Masse était un esprit libre. Fille de matelassiers de la Chartre sur le Loir, née dans une famille qui tirait le diable par la queue, Micheline est née peintre. Et c'est au contact du Loir, cette rivière bouillonnante avec ses lavoirs traditionnels qu'elle commença à crayonner en cache

Par Florence Thibert

Voir ou revoir le documentaire

Micheline Masse, née en 1932 à La Chartre-sur-le-Loir, est fille de matelassiers. Son destin semblait tout tracé, mais c'était sans compter sur son caractère bien trempé.

La vie de Mimi

Micheline Masse, née en 1932 à La Chartre-sur-le-Loir, est fille de matelassiers. Son destin semblait tout tracé, mais c'était sans compter sur son caractère bien trempé.


Elle veut étudier aux Beaux-Arts, contre l'avis de ses parents. Peu importe, c'est elle qui décide. On lui donne ses premiers tubes de peinture à l'huile. Elle n'y restera que trois jours. Le directeur lui dit ne rien avoir à lui apprendre, elle doit continuer seule ce qu'elle sait si bien faire.

La réalisatrice a retrouvé des photos de toutes ces époques. Elle s'appuie aussi sur le témoignage de Dédé, le frère de Mimi. Il connait sa soeur et l'artiste par coeur. Il a toujours été à ses côtés pour la réconforter.

Très jeune, trop jeune, Mimi devient mère. Fanfan nait, mais ne connaîtra jamais son père mort quelques jours après sa naissance dans un accident de voiture. Les temps sont durs, mais pas question d'arrêter la peinture. Micheline place sa fille en orphelinat pour enfants d'artistes. Il faut continuer de peindre.

Tu sais la peinture ça prend la vie d'une personne


Elle monte à Paris et trouve un emploi de garde d'enfants chez un marchand d'art. Le jour, elle travaille et la nuit, elle peint. De sa chambre de bonne, elle représente ce qu'elle voit : les toits de Paris, la nuit.


Elle voyagera dans toute la France avec sa remorque remplie de toiles, de pinceaux et de peinture, tractée par sa mobylette.

Micheline Masse / © JJLM Films
Micheline Masse / © JJLM Films

Il lui faut trouver la bonne lumière, les bonnes couleurs. Le bleu de la mer à Trébeurden, le vert des oliviers en Provence. Elle va même jusqu'à Venise. Elle est libre.

Mais Mimi est contrariée "ce qui m'énerve c'est les gens qui partent voir à l'endroit où j'ai peint pour voir si c'est comme ça. Alors ça, ça m'énerve. On triche forcément. Mais va faire comprendre ça aux gens toi."

Puis elle rencontre l'amour avec le peintre Jean Gachet, mais aussi son grand ennemi, l'alcool.

Le 4 octobre 2017, le coeur de Mimi lâche.

 

La reconnaissance

Entre 1962 et 2018, Micheline Masse exposera ses toiles 22 fois, de Dieppe à Munich en passant par Le Mans. En 2018, son cardiologue, Nicolas Amabile, tient à lui rendre un dernier hommage à travers une exposition de ses toiles à l'Institut Montsouris à Paris. On dit d'elle "qu'elle a un sacré talent et un caractère bien trempé".

Le 25 mai 2019, Jean-Luc Combot, maire de La Chartre-sur-le-Loir inaugure la place Micheline Masse.

C'est le céramiste local Michel Boillot qui se charge de la fabrication de la plaque.

Michel Boillot - Jean-Luc Combot - Elizabeth Bourgine - Françoise Masse / © JJLM Films
Michel Boillot - Jean-Luc Combot - Elizabeth Bourgine - Françoise Masse / © JJLM Films

 

La réalisatrice

 

Elizabeth Bourgine / © Lionel Roy
Elizabeth Bourgine / © Lionel Roy

Elizabeth Bourgine est une actrice.

Elle a remporté le Prix Romy Schneider en 1985. Elle a deux nominations aux Césars. Une pour la meilleure actrice dans un second rôle dans "La 7ème cible". L'autre pour le meilleur espoir féminin dans "Vive la sociale".

Elizabeth Bourgine explique pourquoi elle a tenu à faire ce documentaire sur sa cousine  "Micheline Masse était un esprit libre, et les femmes de son époque avec autant de talent n'étaient pas légion... c'est pour raconter cette magicienne des couleurs qui porta haut les audaces des femmes artistes que j'ai voulu faire ce film"

Le 22 septembre 2020 a lieu l'avant-première du documentaire "Ma cousine Mimi" à La Chartre-sur-le-Loir.

 

À voir lundi 20 septembre à 23h50 sur France 3 Pays de la Loire