Cantine pas payée, l'élève privé de livres

Les livres scolaires ont été retirés au prétexte que les parents n'avaient pas payé tous les repas

video title

Cantine impayée, l'élève privé de livres scolaires

Pour un impayé à la cantine scolaire, le principal du collège Ernest Renan à Saint-Herblain a fait retirer les livres scolaires d'un élève. "Seul moyen pour faire comprendre aux familles la nécessité de payer la cantine".

Retirer des manuels scolaires aprtès la rentrée pour un impayé de cantine, la mesure paraît invraisemblable. Le papa avoue avoir mis de côté cette petite dette, plutôt préoccupé par son état de santé. Il ne cache pas qu'il se bat en ce moment contre un cancer autrement plus important.

Le principal explique que dans un établissement où la moitié des élèves sont boursiers, les difficultés financières sont monnaie courantes. Et d'avouer qu'il n'a pas trouvé d'autre moyen pour faire prendre conscience aux familles de la nécessité de régler normalement la cantine, par exemple.

A l'inspection d'académie on fait valoir que les dettes d'une famille ne doivent pas interférer sur la pédagogie. Que la cantine est un service annexe et surtout pas un motif de privation de livres.

Les livres ont été, finalement, remis à l'enfant.