Courir pour ceux qui ne le peuvent plus

SLAction et le Racing Club de Nantes organisent une course contre la Sclérose Latérale Amyotrophique

La SLA fait partie de ces maladies dont on réchappe pas, pour lesquelles la science n'apporte aucune réponse. Elle touche les muscles et la voix. Alors pour témoigner de sa volonté de soutenir les malades et leurs familles, les deux associations proposent à celles et ceux qui le souhaitent de courrir en solidarité avec les malades.

Les foulées du bord de Loire ne sont pas une compétition. Même si l'effort est bien réel. Surtout un moyen de dire aux personnes touchées par la SLA, plus connue sous le nom de maladie de Charcot, du nom du médecin français qui l'a identifiée au 19ème siècle, qu'elles ne doivent pas se sentir abandonnées.

La SLA enferme d'abord le malade dans un corps sans voix et sans mucles durant de longs mois. Puis l'étouffe.

Pour lui résister, l'association nantaise SLAction se bagarre pour agir contre la maladie de Charcot, elle a reçu le soutien de la section de Sainte-Luce-sur-Loire du Racing Club de Nantes.

Ensemble, les deux associations organisent trois courses. Une pour les enfants sur 1,2 km, une seconde sur 2,4 km en relais mixte, et une troisième pour les "sportifs" sur 10 km.

vers le site de SLAction

vers la page des Foulées du bord de Loire

vers la page du Racing Club Nantais

Lire par ailleurs comment nous avons été touchés dans notre rédaction par la SLA