Le meneur des "nez de cochon" relaxé en appel

Le fonctionnaire hostile au projet de mosquée avait perturbé le conseil municipal d'Angers

La scène se passe à Angers en avril 2011, plusieurs personnes masquées d'un nez de cochon avaient fait irruption en plein conseil municipal pour marquer leur hostilité au projet de construction d'une mosquée. L'action avait été organisée par Benoît Couetoux du Tertre, un fonctionnaire de la préfecture d'Angers.

Benoît Couetoux du Tertre, âgé de 44 ans, est le leader local du Bloc Identitaire, un parti qui revendique la défense des identités locales, nationales et européennes.

En première instance, le tribunal correctionnel le condamnait à 1500 euros d'amende. Il a fait appel de la décision et demander sa relaxe. Le délibéré de la cour d'appel lui a été favorable, les magistrats ont conclu que le délit d'entrave ne pouvait être retenu. Il a été purement et simplement relaxé.

lire notre article du 03 janvier 2012