Cet article date de plus de 9 ans

Les salariés de TUP à Nantes licenciés et "salis"

Suite à la liquidation de leur entreprise, ils occupent leur usine et dénoncent la brutalité de leur situation.

Ils sont tombés des nues. Ces spécialistes de la décoration en plâtre ont appris par un collègue la liquidation de leur entreprise (TUP) située à Nantes et n'ont trouvé la confirmation de cette information qu'en la recherchant sur internet. 

Un licenciement brutal pour ces 45 désormais ex-salariés qui ont décidé d'occuper leur usine afin d'avoir des explications de la part de leur patron. En dix ans, trois propriétaires ont successivement repris l'entreprise. Jusqu'à sa liquidation aujourd'hui qui laisse dans la précarité tous ses salariés qui "s'étaient battus pour sa survie". Ces derniers se sentent "jetés", "salis" et vivent désormais dans l'angoisse.

Reportage de Jean-Pierre Brénuchon et Daniel Le Floch. Montage : Sophie Goubil.

Les salariés de TUP à Nantes licenciés et "salis"
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mouvement social entreprises