Nouveau coup de colère des maraîchers nantais

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie-Christine Dupé

Déjà mobilisés samedi, ils protestent toujours contre la casse du marché de la tomate.

Pas contents du tout ... les maraîchers nantais ! Samedi, ils ont déjà retiré des rayons des tomates grappe en provenance des Pays-Bas. Ce mardi, ils renouvellent leur action  car le distributeur Lidl n'a pas renoncé à ses promotions qui déstabilise le marché français.

En affichant des promotions sur un kilo de tomates à 0,69 € alors que le coût de revient se situe actuellement sur Nantes à 0,85 €/ kg, Lidl ne joue pas le jeu de la production française !

C'est le message que les maraîchers nantais veulent faire passer auprès des consommateurs en multipliant les actions dans les différents magasins de ce distributeur hard-discount.

Non seulement ces promotions à répétition sur des tomates d'origine étrangère torpillent en pleine saison le marché mais ces pratiques détruisent aussi, toujours selon les producteurs, commerce, emplois et environnement.

La colère monte ... Après les Sorinières, c'est dans un magasin de Rezé que les producteurs se sont donnés rendez-vous.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité