Une chaudière au bois à Fontevraud

1000 ans bientôt, et ultramoderne, l'abbaye de Fontevraud sera chauffée par un système presque invisible

Le Conseil Régional a cassé sa tirelire pour remplacer le système de chauffage au fuel. En profitant de ce changement d'énergie pour donner au joyau des bords de Loire un système de chauffage sans dégagement de co² s'inscrivant dans une démarche de développement réellement durable.

Le système de chauffage au fuel datait de 1979. Peu performant, coûteux, et pire encore, complété par des convecteurs électriques à l'éficacitéd'un grille pain n'apportant que peu de confort à ceux, nombreux qui travaillent dans l'abbaye.

Millénaire et ultramodernitude

Le Conseil Régional des Pays-de-la-Loire, propriétaire et utilisateur de l'abbaye, aujourd'hui centre d'art et chef d'oeuvre du patrimoine régional, a donc décidé d'investir 6 millions d'euros, pour donner à cette abbaye construite vers 1100, un système de chauffage réduisant par deux la facture énergétique, et par 4 les rejets de gaz à effet de serre (GES).

Outre la combustion de granulés issus du reyclage des industries du bois, la chaufferie sera équipée de panneaux photovoltaïques, pour produire l'électricité nécessaire à son fonctionnement. Et même un peu plus, pour l'éclairage de l'édifice.

Chauffer "propre" ne servirait pas à grand chose si l'isolation de la constrution nétait pas renforcée simultanément. L'isolation sous toiture de ces bâtiments millénaires sera renforcée. Et, première pour un édifice classé, des huisseries à double vitrage seront posées dans les ouvertures.

Une chaufferie paysagée

Le chantier qui vient de commencer, et se terminera en décembre prochain, montre actuellement un grand trou. Dans lequel on va construire le bâtiment de la chaufferie. Ensuite le toit sera végétalisé de manière à redonner une continuité normale au paysage. Permettant au passage l'aménagement d'un théâtre de verdure en gradins sur le coteau opposé.

Le panorama de l'abbaye avec la chaufferie au bois intégrée au paysage, image de synthèse

crédit : DRAC Pays de la Loire

Le retour sur investissement est prévu sur 15 ans. Pas grand chose finalement quand on sait que la collectivité régionale dépense 150 000 euros de fuel par an... La mise en service est prévue pour février 2013.


Fontevraud, le chauffage durable par France3PaysdelaLoire