Levitation France 2021 : le retour du rock psyché à Angers les 24 et 25 septembre

L'affiche promettait pourtant d'être belle mais l'édition 2020 n'eut finalement pas lieu pour les raisons sanitaires que l'on connaît. On oublie et on se réjouit, le festival de la culture psyché fait son retour fin septembre en plein air histoire de bien diluer les éventuels virus récalcitrants...
Les Perpignanais The Limiñanas à l'affiche de cette nouvelle édition de Levitation France
Les Perpignanais The Limiñanas à l'affiche de cette nouvelle édition de Levitation France © Thierry Grillet

C'est LE festival rock de la rentrée en Pays de la Loire, celui qui va nous remettre en jambes et nous donner les nouvelles tendances en matière de culture psyché. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, Levitation France est né de l'autre côté de l'Atlantique à Austin, Texas, là ou se tient chaque année depuis 2008 le Psych Fest aujourd’hui rebaptisé Levitation, et qui se jouera d'ailleurs, si tout va bien, du 28 au 31 octobre prochains.

Mais revenons sous nos latitudes avec, donc, la 8e édition de la déclinaison angevine les 24 et 25 septembre. On retrouve à l'affiche de vieilles et belles connaissances, à commencer par le groupe perpignanais The Limiñanas en passe de sortir un nouvel album en collaboration avec Laurent Garnier dont voici un avant-goût... Que Calor !

Déjà présent en 2016 puis en 2019 avec la formation élargie L'Epée, The Limiñanas compte bien nous démontrer une nouvelle fois qu'il sait se renouveler tout en gardant une identité forte, une musique psyché-sixties rugueuse qui s'immisce dans nos têtes sans jamais pouvoir en sortir.

Autre pointure de cette édition, les Anglais de Shame qui avaient réveillé le petit monde du post-punk anglais en 2018 avec l'album Songs Of Praise et notamment ce titre One Rizla qui nous rappelle le meilleur d'Oasis et de Clash réunis...

Parmi les autres groupes à l'affiche, Sonic Boom qui jouera seul puis accompagné de Zombie Zombie, les Toulousains de Slift, les Bordelais de Mars Red Sky apperçus au Hellfest en 2017, l'Anglaise Anika, les Working Men's Club, Los Bitchos...

Pas de groupes américains cette année mais des Anglais, des Espagnols, des Français bien sûr... et parmi eux des Ligériens, trois groupes, les Angevins de Wild Fox et de La Houle ainsi que les Nantais de Baston.

Bref du lourd et du léger, du psyché mais pas que, des artistes confirmés et des découvertes, une vingtaine de concerts en deux jours histoire de réveiller le nerf auditif qui pourrait sommeiller en nous avec toutes ces histoires de confinements.

Pour des raisons sanitaires, les organisateurs ont fait le choix cette année d'un open air, autrement dit des concerts en plein air dans l'enceinte du Chabada. Pas de contrainte de jauge, pas de masques obligatoires, simplement conseillés, mais un pass sanitaire valide obligatoire (certification de vaccination ou test négatif de moins de 72 heures). Il reste des places...

Plus d'infos ici

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival événements sorties et loisirs musique culture