• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Loire-Atlantique, l'algue dinophysis prolifère, le périmètre d'interdiction de pêche et ramassage des coquillages élargi

La préfecture a interdit la pêche, le ramassage et la commercialisation des coquillages sur une zone allant de la baie de Pont-Mahé à Batz-sur-Mer. / © C.François France 3 Pays de la Loire
La préfecture a interdit la pêche, le ramassage et la commercialisation des coquillages sur une zone allant de la baie de Pont-Mahé à Batz-sur-Mer. / © C.François France 3 Pays de la Loire

Elle peut entraîner des diarrhées et des vomissements. L'algue dinophysis contamine en ce moment les coquillages entre la baie de Pont-Mahé et Saint-Nazaire. Leur ramassage et leur consommation sont interdits jusqu'à nouvel ordre.

Par Eleonore Duplay

En ce long week-end de l'Ascension, la préfecture de la Loire-Atlantique a de nouveau prolongé l'interdiction de ramasser et consommer les coquillages. Elle concerne désormais une zone qui s'étend de la baie de Pont-Mahé, sur la commune d'Assérac, à Saint-Nazaire, y compris l'île Dumet.

En effet, une prolifération d'algues dinophysis a été constatée sur le littoral. Cette dernière produit une toxine qui peut entraîner des troubles digestifs, diarrhées ou vomissements qui surviennent entre une demi-heure et quatre heures après la consommation des coquillages.

"Il a été demandé aux professionnels concernés de procéder au retrait des coquillages mis sur le marché à compter du 28 mai 2019 pour la zone 5 Batz sur mer / Saint-Nazaire et au retrait des coquillages pectinidés mis sur le marché à compter du 27 mai 2019 pour la Loire-Atlantique (à l’exception des pectinidés du banc de la Blanche)", précise la préfecture.

Quant aux consommateurs, ils doivent détruire les coquillages en provenance des zones concernées, et éviter de consommer des mollusques dont ils ne connaissent pas exactement la provenance.

De nouvelles analyses sont prévues début juin pour prendre de nouvelles mesures, si nécessaire.
 

Sur le même sujet

Hellfest 2019 : gros plan sur les secours au festival

Les + Lus