• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Loire-Atlantique : le département débloque 1 million d'euros pour les sauveteurs en mer

Les bénévoles de la SNSM sont partout où se déroulent des manifestations en lien avec la mer, comme ici lors de The Bridge à Saint-Nazaire / © France Televisions - Evelyne Jousset
Les bénévoles de la SNSM sont partout où se déroulent des manifestations en lien avec la mer, comme ici lors de The Bridge à Saint-Nazaire / © France Televisions - Evelyne Jousset

Le département de Loire-Atlantique a annoncé ce mercredi 3 juillet qu'il allait verser une "aide inédite" de 1 million d'euros en faveur de la SNSM et de SOS Méditerranée.

Par Fabienne Béranger

Cette annonce du département intervient un mois après le drame qui a coûté la vie à trois sauveteurs de la SNSM lors de la tempête Miguel

"La mer, espace extraordinaire, source de richesses multiples, est aussi le lieu de drames. À la fois proche de chez nous, où trois sauveteurs en mer sont morts en opération au large des Sables-d’Olonne mais aussi en Méditerranée, où près de 20 000 personnes sont mortes noyées depuis 2014", précise le département dans un communiqué .
"Chaque jour, ici ou ailleurs, les sauveteurs de la SNSM et de SOS Méditerrannée appliquent le devoir d’assistance en mer", précise-t-on au département, "face à la catastrophe humanitaire qui se joue en Méditerranée ou pour soutenir les actions au quotidien, une solidarité inédite doit s’engager".

"On ne laisse pas mourir les gens en mer : c'est un principe de base, c'est un principe universel, c'est un principe élémentaire",
estime Philippe Grosvalet, président du Département de Loire-Atlantique, "c'est un principe dans lequel tous les citoyens doivent pouvoir s'engager".
Par le versement de cette aide, le département espère ainsi susciter un élan de générosité de la part des contribuables français mais aussi "des collectivités locales, petites et grandes. Il suffirait de peu de choses pour que ces deux associations ne soient pas empêchées, pour des questions financières, de poursuivre leur oeuvre".

La SNSM, avec ces 8 000 bénévoles, est financée à 80% par des ressources privées. En 2018, ses sauveteurs ont secouru 30 000 personnes, don 10 000 en mer.

SOS Méditerranée est une association européenne de sauvetage en mer constituée de citoyens qui se mobilisent pour porter secours à celles et ceux qui, pour sauver leur vie, fuient la Libye.

Depuis le début de ses opérations en février 2016, l'association, basée en France, en Allemagne, en Italie et en Suisse., a ainisi secouru 29 523 personnes dont 23% étaient mineures. Elle a reçu le Prix Unesco Houphouët-Boigny 2017 pour la Recherche de la Paix.

La SNSM et de SOS Méditerrannée recevront chacune 500 000 euros.
 

Le drame en pleine tempête Miguel

Le 7 juin dernier, sept sauveteurs de la SNSM sortent en pleine tempête Miguel porter secours à un marin-pêcheur en difficulté.

Leur canot chavire à 800m au large des Sables d'Olonne. Quatre sauveteurs sont indemnes, les trois périssent. 

Un drame qui suscitera une forte émotion. Le lendemain, 15 000 personnes leur rendent hommage aux Sables à l'occasion d'une marche blanche.
Un hommage national leur est rendu quelques jours plus tard, le 13 juin, par le président Macron. Les trois sauveteurs décédés sont décorés de la Légion d'honneur à titre posthume. les quatre hommes sains et saufs sont aussi décorés de la Légion d'honneur.

Le corps du marin-pêcheur sera retrouvé échoué sur une plage des Sables le dimanche suivant.











 

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus