Cet article date de plus de 3 ans

Affaire Jonathan : sur la piste d'un tueur en série allemand

Une piste très sérieuse est révélée aujourd'hui par Le Parisien. Le meurtrier du petit Jonathan serait un pédophile allemand déjà incarcéré pour le viol et le meurtre de trois jeunes garçons.
Sur la piste d'un pédophile allemand dans l'affaire Jonathan, photo d'archives du 12  avril 2004
Sur la piste d'un pédophile allemand dans l'affaire Jonathan, photo d'archives du 12 avril 2004 © FRANK PERRY / AFP
7 avril 2004. Jonathan Coulom 10 ans, est enlevé lors d'un séjour en classe de mer à Saint-Brévin-les-Pins en Loire-Atlantique. Son corps est retrouvé quelques semaines plus tard, lesté d'un parpaing dans un étang de Guérande, plus au nord. Une piste sérieuse pourrait permettre de clore cet affaire jusqu'ici non résolue.

Un prédateur, c'est le qualificatif qui revient le plus souvent pour désigner Martin Ney. Fin 2017, cet homme de 47 ans, condamné à la perpétuité pour le viol et le meurtre de trois jeunes garçons de 8 à 13 ans, se serait confié à son codétenu.

Emprisonné depuis 2012, Martin Ney aurait, selon Le Parisien, avoué le meurtre de Jonathan Coulom. Des aveux que le juge d'instruction en charge de l'affaire aurait en sa possession depuis plusieurs semaines. Mais c'est en fait le témoignage du codétenu. Pas celui de Martin Ney et il faut en vérifier les détails.
Cependant, ces aveux contiendraient des précisions que seuls les enquêteurs connaissent.

La piste allemande avait été évoquée très rapidement après les faits. Les policiers d'outre-Rhin avaient en effet relevé des points communs entre l'affaire Jonathan et l'enlèvement de trois jeunes garçons, également dans des centres de vacances.
La piste avait ensuite été mise de côté. Elle est aujourd'hui réactivée par ces révélations. Et dans d'autres pays on est également sur la piste de cet homme pour des affaires de meurtre d'enfants.

Martin Ney avait oublié en France un sac à dos très particulier. C'est pourquoi les enquêteurs ont lancé récemment un appel pour trouver des témoins qui auraient vu ce sac à l'époque des faits.
Si la piste se confirme, Jonathan Coulom a été victime d'un tueur en série, froid qui kidnappait ses victimes pendant leur sommeil.

Pour l'heure, l'enquête se poursuit. D'autres pistes, et en France, et en Allemagne sont suivies par les enquêteurs.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société