• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Hellfest 2015 : 5 questions à... The Great Old Ones

Le calme et la tempête sur la même scène. Avec sa musique sombre et mélodique, The Great Old Ones aime jouer sur les deux tableaux et ça lui va plutôt bien. Encensé par la presse, le jeune groupe bordelais s'est fait remarquer autant sur scène que sur album. Interview express...

Par Eric Guillaud

Seulement quatre petites années d'existence pour ce groupe bordelais et déjà une maturité musicale étonnante, des ambiances tour à tour planantes et survoltées. C'est la deuxième fois qu'il se produit sur la scène du Hellfest, certainement pas la dernière, The Great Old Ones sera l'un des grands moments du Hellfest version 2015. Rendez-vous au Temple...
THE GREAT OLD ONES @ Le Ferrailleur (Nantes, FR)

Quel effet de jouer au Hellfest ?

Benjamin Guerry (guitare et chant). C’est avec grand plaisir que nous revenons y jouer pour la deuxième fois ! Le festival est aujourd’hui une légende, et en accueille un bon nombre donc c’est à nouveau un grand honneur d’y participer.

Quel est le groupe, l’album ou le morceau qui vous a donné envie de jouer de la musique ?

B.G. Comme pas mal de metalleux, le groupe m’ayant vraiment donné envie de mettre à la musique est Metallica. Une telle rage et en même temps beaucoup d’émotions, de mélodies, ne pouvaient que me toucher et me transporter. Ils sont aujourd’hui régulièrement critiqués pour différentes choses, mais pour moi, il y a un avant et un après Metallica, on ne peut pas leur enlever.

Quel est le concert de metal qui a marqué votre vie pour l’éternité et au-delà ?

B.G. Beaucoup de concerts m’ont marqué. Donc je parlerais plutôt d’un ensemble de concerts, en l’occurrence la première fois où je suis allé au Hellfest, en 2008. J’ai pu voir tellement de groupes, connu une telle joie de voir autant de mes formations favorites en trois jours que cela restera longtemps gravé dans ma mémoire.

Quelle est la chanson stupide qui reste coincée dans votre tête et qui vous fait honte ?

B.G. Une chanson débile que nous avons inventée avec The Great Old Ones en tournée. Mais franchement, je ne peux rien dire de plus dessus !

Pour vos projets d’avenir, vous choisissez l’enfer ou le paradis ?

B.G. L’enfer bien sûr. Un endroit où chacun peut être comme il le souhaite, sans jugement d’apparence ou de valeur.

Merci Benjamin, merci The Great Old Ones

The Great Old Ones jouera dimanche 22 à 12h15 - The Temple
Plus d'infos sur le groupe ici

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

travaux pont de Cheviré

Les + Lus