• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Hellfest 2018 : six questions à... Pogo Car Crash Control

Avec un nom pareil, l'objectif était simple: se rendre visible sur les affiches, même en tout petit et tout en bas. Sauf que le Pogo Car Crash Control a largement gagné en notoriété ces derniers mois et donc en taille de typo. De quoi s'en mordre les doigts ? Interview express...

Par Eric Guillaud

Ça dépend ça dépasse disait Zézette dans Le Père Noël est une ordure. C'est ce qui va bientôt arriver au Pogo Car Crash Control s'il poursuit son ascension et rejoint la rangée des têtes d'affiche sur les programmations de festivals et autres concerts.

Mais comment peut-il en être autrement ? Après avoir fait ses preuves en live, capable de mettre le feu en moins d'un riff et d'un coup de baguette magique, le Pogo Car Crash Control a fini par mettre tout le monde d'accord avec un premier EP raffiné, Crève, et un album lumineux, Déprime hostile

Pas de temps morts, pas de silences, une énergie de fou, une voix de dingue, le Pogo Car Crash Control fait dans le brutal à grande échelle, le bestial sans concession, mais ça fait rudement du bien par où ça passe. Un conseil ? Ne le loupez surtout pas !

POGO CAR CRASH CONTROL - Comment lui en vouloir (Clip Officiel)
C’est la treizième édition du Hellfest, ça vous fait peur ?
Olivier (chanteur-leader). Point du tout ! Nous sommes plutôt excités d’y être. Ça va être génial.

Ça représente quoi pour vous de jouer au Hellfest ?
Olivier. C’est une grosse reconnaissance. Je dois l’admettre, nous ne sommes pas peu fiers de se trouver sur l’affiche. Au regard des gens aussi, ça pose de jouer là-bas. Il y a comme un respect, c’est drôle.

Quel est le concert ici ou ailleurs qui a marqué votre vie pour l’éternité et au-delà ?
Olivier. Je pense que Black Label Society à l’Elysée Montmartre quand j’avais 13 ans a laissé des traces. D’ailleurs, Zakk Wylde a sorti un DVD de ce concert à l’époque.

Quelle est la chanson stupide qui reste coincée quelque part dans votre tête au point de vous faire honte?
Olivier. Boney M – Daddy cool. C’est clairement la honte…

Prendrez-vous le temps d'aller voir d’autres groupes pendant le festival et si oui lesquels ?
Olivier. Oui ! j’ai prévu d’aller voir Dead Cross, Jessica93, Converge, Body count, Fange, The Bronx… en priorité !

Pour vos projets d’avenir, vous choisissez l’enfer ou le paradis ?
Olivier. On pourrait monter le HeavenFest ! Beau projet d’avenir…J’espère qu’on continuera dans l’enfer en jouant l’année prochaine au Motocultor festival pourquoi pas ?

Merci Olivier, merci Pogo Car Crash Control
Plus d'infos sur le groupe ici
Pogo Car Crash Control jouera le dimanche 24 juin à 11h05 sur la Warzone 


A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus