Éleveurs contre éoliennes à Nozay : le bras de fer en appel à Rennes

Le couple Potiron est engagé dans un combat qui l'oppose au parc éolien de Nozay. Au centre des débats, la question du possible impact des éoliennes sur la santé des animaux de leur ferme.

Un couple d'éleveurs de bovins installé à Nozay en Loire-Atlantique se bat depuis 10 ans pour faire reconnaître l'impact du parc éolien de Nozay sur la santé de ses animaux. Un procès en appel s'est tenu à Rennes ce mardi 14 juin.

Des animaux stressés et fatigués en permanence. Il faut arrêter ça.

Didier Potiron, éleveur à Nozay (Loire-Atlantique)

France 3 Bretagne

L'exploitation de Didier et Muriel Potiron à Nozay, entre Nantes et Rennes, est entourée d'éoliennes. Le couple cherche toujours à faire reconnaître un lien entre les câbles électriques enterrés reliant les éoliennes et la mauvaise santé de leurs vaches. "C'est toujours aussi compliqué car rien n'a été réglé depuis 2012", précise Didier Potiron. Le parc éolien des Quatre Seigneurs a été mis en service en 2012.

Selon plusieurs rapports publiés au fil des années, il n'y aurait pas de lien direct entre l'état de santé des bovins et l'activité du parc. Mais pour l'avocat du couple Potiron, une nouvelle expertise est indispensable.

J'espère que la Cour confirmera l'ordonnance du tribunal qui a ordonné une expertise que nous demandions pour faire toute la lumière sur cette affaire.

Maître François Lafforgue, avocat du couple Potiron

France 3 Bretagne

Les responsables du parc éolien ont estimé que la demande d'expertise était irrecevable. Ils ont fait appel en février dernier. Leur avocat rappelle les conclusions du dernier rapport du ministère de l'agriculture en faveur du parc.

Pour sa défense, le gestionnaire du réseau électrique soutient que l'un des câbles mis en cause a été placé après l'apparition des problèmes de santé des bêtes.

Chaque partie a rappelé ses arguments. L'arrêt sera rendu le 27 septembre prochain.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité