Nantes : nouvelle demande d'expertise pour le parc éolien de Nozay soupçonné de provoquer des nuisances dans un élevage

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olivier Quentin avec Juliette Poirier
C'est un parc éolien du nord de la Loire-Atlantique qui est visé par la procédure.
C'est un parc éolien du nord de la Loire-Atlantique qui est visé par la procédure. © France Télévisions Olivier Quentin

Ce jeudi 7 octobre, l'exploitant d'un parc éolien à Nozay, ENEDIS et un exploitant agricole sont au tribunal judiciaire de Nantes pour une demande d'expertise indépendante. L'éleveur se bat depuis plusieurs années pour faire reconnaître les effets toxiques du parc éolien sur son cheptel.

Didier et Murielle Potiron ont toujours espoir de faire reconnaître le lien entre l'activité du champs d'éoliennes de Nozay et les troubles que connaissent leurs vaches, sur leur exploitation de Puceul.

Depuis 2013, date de la mise en route de l'installation des huit éoliennes, le couple constate des comportements étonnants dans leur élevage de vaches laitières. 

Les vaches hésitent à aller vers le robot de traite. "C'est les nuisances qui viennent par le sol" explique Didier Potiron qui a fait venir des géobiologistes. De l'eau souterraine propagerait des champs magnétiques produits par les câbles enterrés de transport de l'électricité produite par les éoliennes voisines.

Ici, la production de lait a chuté. Pire, les Potiron ont perdu 400 vaches. Sans qu'une explication sanitaire valable ait pu leur être apportée.

Leur propre santé a également été affectée et Mureille a dû, un temps, s'éloigner de l'exploitation. 

Non loin, sur une autre exploitation, Céline Bouvet a également constaté des comportements inappropriés chez ses vaches qui hésitent à consommer de l'eau.

Des habitants évoquent eux aussi des nuisances. Certains parlent de troubles du sommeil, d'autre de maux de ventre, de migraines.

voir l'interview de Maître François Laforgue, avocat des époux Potiron.

durée de la vidéo: 01 min 31
ITW avocat Potiron référé éoliennes

Demande d'expertise indépendante

Une première expertise avait été diligentée par ENEDIS mais elle n'avait pas établi de lien entre l'activité du champs d'éoliennes et ces nuisances. 

Ce jeudi matin, l'avocat des époux Potiron demandait au juge des référés du tribunal judiciaire de Nantes d'ordonner une expertise indépendante.  Face à lui, les avocats d'ENEDIS et de l'exploitant du parc, l'Allemand KGAL.

Le juge des référés devrait rendre sa décision le 18 novembre.

En attendant, une cagnotte en ligne a été créée pour permettre aux époux Potiron de financer une étude indépendante.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.