Hip Opsession Musique 2023 à Nantes : maturité et renouveau !

Plus sur le thème :

Le festival Hip Opsession célèbre son 18ᵉ anniversaire. Cette édition 2023 veut mettre en lumière l'évolution constante du Hip-hop tout au long de son demi-siècle d'existence (déjà !). Les piliers du rap sont toujours présents, mais de nouvelles étoiles montantes brillent également. Du 25 au 30 septembre, Nantes accueillera les meilleurs représentants de la génération Beat, tant au niveau local qu'international.

La danse en hiver, la musique à l'automne !

Depuis 2019, le festival se divise en deux temps forts. L'hiver, le Battle prend d'assaut Nantes, tandis qu'en septembre, la musique envahit la Cité des Ducs. Le spectacle investit dix lieux emblématiques de la scène musicale contemporaine, dont Trempolino, les Ateliers de Chanzy, et pour la première fois, les Nefs des Machines de l'Île, qui deviennent partenaires de l'événement. Et 24 cafés culturels du collectif Culture Bar-Bars se joignent à la fête.

Comment définir un mouvement qui s'est nourri de toutes les créativités partout dans le monde ? Réponse du fondateur du festival, Nicolas Reverlito : "le Hip hop, c'est une énergie, une dynamique, on est hyper fiers que ce festival montre justement tout ce dynamisme sur le territoire nantais"

Le Hip Hop, c'est riche, c'est diversifié, c'est un mouvement qui nous amène à collaborer avec des jeunes et des moins jeunes, à une ouverture vers toutes les forces vives de la région.

Nicolas Reverdito, fondateur du Festival Hip Opsession

durée de la vidéo : 00h02mn16s
Interview de Nicolas Reverdito créateur du festival Hip Obsession ©Christophe Chastanet France Télévisions

L'affiche de cette 18ᵉ édition est prometteuse ! La programmation s'efforce de représenter ce Hip-hop en constante évolution, comme un mouvement populaire et sauvage. Des rappeurs confirmés tels que Rim'K, Crystal Millz, Limsa d'Aulnay seront présents, aux côtés de figures émergentes comme les rappeuses Tinaa, FK et Sizaye, ainsi que les DJ nantaises Feaith et DJ Sweet Mama Cosma.

La tête d'affiche de cette édition : Rim'K

Retrouvez la programmation complète de ce Hip Opsession ici.

Carte blanche à deux collectifs nantais

Pour cette édition 2023, deux collectifs nantais se voient confier une carte blanche :

Le 29 septembre, le média Orion 44 invite sept artistes locaux à se produire sur la scène de Trempolino (Black Jeez, Un Tel, Supa, Nam-K...).

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Orion 44 (@orion44_)

Deux jours plus tôt, le 27 septembre, c'est l'association nantaise Tamisée qui aura pris en charge la soirée de la Barakason.

VIDÉO. Victor Maquaire Findji, le créateur de Tamisée, nous explique d'ailleurs comment l'association s'est retrouvée dans l'aventure Hip Opsession :

durée de la vidéo : 00h01mn13s
Interview de Victor créateur du collectif Tamisée ©Christophe Chastanet France Télévisions

Parmi les artistes sur scène programmés ce soir là : Mairo, FK et Limsa d'Aulnay.

Le temps des rencontres et des débats

Au-delà de la musique, le festival se veut un lieu d'échange, de rencontres et de discussions autour du Hip-hop.

Y seront abordées ses racines, mais surtout les courants qui le traversent, les questions qu'il soulève sur nos mœurs, nos sociétés, et son rapport avec la politique, l'économie et le métier. Des ateliers exploreront, par exemple, le Gangstarap avec le réalisateur de la série "Lost in California".

On s'interrogera sur le sexisme, le racisme et le capitalisme dans le rap français avec la philosophe Benjamine Weill, auteure du livre polémique À qui profite le sale ? aux éditions Payot. Un débat passionnant est prévu à Trempolino le 27 septembre avec, sur scène, la rappeuse nantaise pure souche Pumpkin, qui nous précise tout de même qu'"il n'y a pas vraiment de rap sale ou propre". Mais que les rappeurs véhiculent souvent "une mauvaise image dans l'art musical".

Les rappeurs sont toujours considérés comme les méchants, le rap génère souvent un manque de respect, n'est pas considéré comme de l'art ou une forme artistique digne de ce nom...

Pumpkin, rappeuse

durée de la vidéo : 00h02mn08s
Interview de Pumpkin, la rappeuse nantaise participe à une conférence débat sur les stéréotypes véhiculés par le rap. ©Christophe Chastanet France Télévisions

Focus sur l’accessibilité des personnes atteintes de handicap

Le festival Hip Opsession s'engage depuis longtemps à rendre ses événements accessibles au plus grand nombre, en particulier aux personnes en situation de handicap. Il se positionne en modèle pour de nombreux festivals qui s'inspirent de son engagement. 

Ce qui fait la différence c'est qu'on pense l'accessibilité de manière globale, c'est-à-dire comment les personnes en situation de handicap ont l'information, comment le lieu est accessible, qu'est-ce qu'on peut mettre en place... 

Jérémy Tourneur, festival Hip Opsession

durée de la vidéo : 00h01mn54s
Interview de Jérémy Tourneur sur l'accessibilité du festival aux personnes handicapées ©Christophe Chastanet France Télévisions

La plupart des lieux d'accueil sont accessibles aux personnes à mobilité réduite, et des gilets vibrants sont mis à la disposition du public atteint de handicap auditif. Cette année, Hip Opsession va encore plus loin en proposant un système d'audiodescription pour les personnes souffrant de troubles visuels. Des équipes formées au guidage seront présentes.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité