Cet article date de plus de 4 ans

La Baule : les restaurateurs vent debout contre Véolia

Les restaurateurs de la plage de La Baule ont déposé un recours devant le Tribunal administratif de Nantes pour faire invalider l'arrêté préfectoral confiant la plage à la multinationale française.
Veolia a été nommé concessionnaire de la plage de La Baule
Veolia a été nommé concessionnaire de la plage de La Baule © Dominique Le Mée - France 3 Pays de la Loire
L'arrêté préfectoral, nommant Veolia concessionnaire de la plage de La Baule, a été publié le mercredi 21 décembre 2016.
Cet accord impliquerait davantage de charges et mettrait en péril les plus petits de ces restaurateurs, estiment ces derniers. Ils ont tout d'abord rencontré Veolia le 23 décembre dernier.

Les professionnels de la plage de La Baule ont également rencontré Yves Métaireau, le maire de la commune, début janvier avant un nouveau rendez-vous avec Veolia.

Mi-janvier, ils ont décidé de déposer un recours devant le tribunal administratif de Nantes.
"On espère que le recours que l'on a déposé la semaine dernière et le prochain recours que nous allons déposer la semaine prochaine vont permettre de rouvrir la négociation et de remettre tout le monde autour de la table," explique Loïc Durand-Raucher, président de l'association "La plage coeur de la Baule", "dans l'état actuel des choses, le préfet a bloqué la situation.On va voir si elle arrive à évoluer."

Les restaurateurs de la Baule ont fait deux propositions : une baisse de la redevance domaniale, payable par les commerçants, et une prise en charge partielle des frais par la mairie.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société