Covid-19 - La Baule : le joggeur part à la nage pour échapper au contrôle de la police après le couvre-feu

À La Baule, sur le remblai, un joggeur n'a pas hésité à se jeter à la mer vendredi pour échapper au contrôle de la police après le couvre-feu sanitaire. Des secours ont été déployés alors qu'il nageait vers le large. Sans résultat, et pour cause, le sportif est rentré chez lui en toute discrétion !

La plage de La Baule (23 février 2021), c'est sensiblement à cet endroit qu'un joggeur a échappé à un contrôle de police en nageant vers le large
La plage de La Baule (23 février 2021), c'est sensiblement à cet endroit qu'un joggeur a échappé à un contrôle de police en nageant vers le large © Franck Dubray / MAXPPP

 

Ce fait divers insolite commence peu après 19 heures vendredi 26 février, une heure après le début du couvre-feu.

 Jérôme un riverain du remblai, a été témoin de la scène.

"On voyait le joggeur courir sur le remblai, quand une voiture de la BAC est passée dans l'autre sens, elle a fait brutalement demi-tour façon cowboys et elle est revenue à grande vitesse vers le joggeur qui continuait sa course. Visiblement il n'avait pas compris que les gyrophares étaient pour lui. Un policier a tenté de le rejoindre, le joggeur est descendu sur le sable, le policier l'a suivi, le sportif est entré dans les vagues, comme le policier restait sur place et qu'un autre agent était venu le rejoindre, le joggeur s'est mis à l'eau et à nagé vers le large. Des amis et voisins ont pu le suivre un moment à la longue-vue",

Des témoins de la scène font part de leur émotion : "Si les policiers n'arrivaient pas à contrôler le joggeur, il leur suffisait de revenir à leur voiture, de faire mine de partir et de l'attendre 500 mètres plus loin..."

Car le contrôle à priori banal prend des proportions inattendues. À La Baule, tout le monde sait qu'un nageur dans une eau de mer à 9° a peu de chance de survivre longtemps. Aussi, des secours ont été engagés. Le SDIS de Loire-Atlantique indique avoir déployé "d'importants moyens avec la SNSM et la police pour porter assistance" au joggeur aperçu à 200 mètres du rivage. 

"On a vu les zodiacs tourner longtemps, jusque vers 21h45 indique notre premier témoin, il semblerait que le nageur soit rentré chez lui, mais on se demande bien comment les secours ont été prévenus ! "

Le "fugitif", un quinquagénaire baulois, a bien été retouvé sain et sauf par la police à son domicile en soirée, comme le précise Ouest-France . L'homme n'a pu échapper à l'amende de 135 euros pour violation du couvre-feu, il sera convoqué prochainement au commissariat pour répondre de ses actes. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité covid-19 santé insolite