Liz Cherhal chante pour les sourds et malentendants

Cyrille Gérard et Liz Cherhal ensemble sur scène pour un spectacle de chant signé / © France 3 Pays de la Loire
Cyrille Gérard et Liz Cherhal ensemble sur scène pour un spectacle de chant signé / © France 3 Pays de la Loire

Des spectacles entièrement conçus pour les sourds et malentendants, tout en langue des signes, c'est suffisamment rare pour être soulignés. Ce défi, c'est la chanteuse nantaise Liz Cherhal qui le relève.

Par Fabienne Béranger

Inlassablement, ils coordonnent leurs gestes, répètent leurs déplacements sur la scène pour que ses mots à elle et ses signes à lui ne fassent plus qu'un...un spectacle totalement visuel.
Pour son troisième album, Liz Cherhal a souhaité mettre en avant la langue des signes, elle s'est entourée d'un chorégraphe, d'un metteur en scène et de deux interprètes LSF pour mettre au point un concert bilingue, et partager ses chansons avec tous les publics.

"Ça fait cinq ans que j'apprends la langue des signes en amateur, en cours du soir à Nantes.  Le jour où vraiment je me suis mise dedans, j'ai compris l'importance qu'avait cette langue et l'impact que ça pouvait avoir sur nous tous",  explique Liz Cherhal, 

"Il n'est pas question de faire un spectacle que pour les sourds, il n'est pas question de faire un concert que pour les entendants. Je voulais vraiment faire cette chose qui englobe les deux, qui les mélange et qui les rassemble."

En langue des signes, impossible de faire du mot à mot, Tous les textes sont ainsi traduits et adaptés par deux interprètes en langue des signes. Sur le plateau, Cyrille Gérard est un peu le double de Liz Cherhal, Il retranscrit en signes le sens, les intentions et les émotions de la chanteuse.
"J'ai fait beaucoup de mime. Je viens du cirque donc j'ai travaillé énormément le corporel" explique-t-il, "en tant que comédien-mime corporel, il y a des similitudes, en tout cas dans le visage. tout ce qui va être de l'émotion."

A chaque étape de la création, Liz Cherhal a souhaité se confronter au public pour améliorer la mise en scène. Ce soir là, dans la salle, quelques spectateurs initiés ou non à la langue des signes savourent la démarche.

"C'était  la première fois que je voyais ça. C'était vraiment super, la langue des signes était très bien adaptée. il y avait de l'émotion, des vibrations, c'était génial", explique Valérie en langue des signes.
"Dans l'ensemble c'est chouette, il y a quelques petites maladresses" relève Fabrice, également sourd, avant de préciser qu'il reviendra et "que ce sera encore mieux."

Plusieurs représentions de ce spectacle, intitulé "L'alliance" sont prévues dans la région, le 29 mars à Nantes et le 6 avril à Pornichet, dans le cadre du festival culturel bilingue à deux mains.

► Le reportage de notre rédaction


Sur le même sujet

toute l'actu musique

Archive avril 2015 : arrêt projet la médiathéque

Les + Lus