Pornichet : Les enfants malades partis en mer grâce à l'association "Matelots de la vie" sont rentrés d'une expédition inoubliable

Huit jeunes atteints de maladies chroniques lourdes ou en rémission ont retrouvé la terre ferme ce samedi 19 août après une expédition de trois semaines en mer, à bord du voilier le Fleur de Lampaul. Un périple encadré par l'association les Matelots de la vie", à Pornichet. Des vacances de rêve.

Ils ont passé trois semaines en mer à bord du Fleur de Lampaul, un voilier classé monument historique, fidèle partenaire de l'association pornichétine "Les matelots de la vie".

Depuis 2006, l'association organise et offre des expéditions maritimes à des enfants et adolescents atteints de maladies chroniques lourdes, ou en rémission. 

Évasion

Cet été, huit matelots originaires des quatres coins de la France ont pu faire partie de l'aventure. Certains souffrent de diabète, d'autres sont en rémission de cancers. Tous connaissent ou ont connu l'hospitalisation longue.

Les jeunes ont été sélectionnés sur lettre de motivation. Ils ont pu se préparer grâce à un stage en équipe effectué au mois de mai dernier. Car pour nombre d'entre eux, la mer était un terrain inconnu, tout comme la navigation.

Pour Khemys, 13 ans, c'était une première. "Mon plus gand moment, c'est un coucher de soleil. Le ciel était orange, rouge, avec une lueur de rose. Et quand il se couchait les couleurs descendaient, c'était incroyable, magnifique."

Enora, 14 ans a fait la liste de ce qu'elle a préféré : "'Sauter du bateau, se baigner à Houat, faire à manger sur le bateau, ça c'était rigolo, et puis les veillées du soir".

Message d'espoir

Pas de de farniente pour autant sur le pont. Les enfants sont encadrés par un équipage professionnel, des animateurs et un médecin référent, et pas des moindres puisqu'il s'agit de Jean-Yves Chauve, le médecin référent à terre des skippers du Vendée Globe.

L'initiation fait évidememnt partie de l'aventure. Chaque jeune participe aux manoeuvres en mer. Et ils profitent des escales pour raconter leur quotidien en vidéo à des enfants hospitalisés à travers la France.

"Ils savent qu'ils ont tous leurs particularités et leurs pathologies font qu'ils sont matures, autonomes, plein d'envie et de dynamisme. C'est ce qui fait aussi qu'ils sont ce qu'ils sont aujourd'hui. C'est ça qui donne de la patate aux autres restés à l'hôpital", explique Clément Fraboulet, le responsable d'expédition de l'Association Matelots de la Vie.

"Il y a plein d'enfants l'été qui sont hospitalisés et qui ne sont pas forcément occupés parce qu'il y a un sous- effectif à l'hôpital", ajoute Léna Rolland, encadrante des matelots. "Le but c'est de les occuper et de leur donner un message d'espoir pour que peut être, un jour, les enfants qui voient leurs vidéos, aient envie de partir comme eux, sur le Fleur de Lampaul".

Vacances de rêve

Jolie transmission, Léna et Clément, eux aussi atteints d'une maladie ont été plus jeunes "matelots de la vie". Léna est étudiante et Clément éducateur spécialisé. Encadrer les jeunes est pour eux un réel engagement. Ils sont bénévoles pour l'association.

Partis de Douarnenez, dans le Finistère, le 30 juillet dernier, ils ont navigué ensuite jusque dans la baie de la Baule. Ils ont connu le gros temps, les rafales de vent à 150 km/h. Les aléas de la mer, et pafois de la maladie. Un des aventuriers a dû être rapatrié durant la dernière semaine, pour des raisons de santé. Mais à bord, un seul maître: la solidarité.

En trois semaines, et malgré une météo parfois capricieuse, les "Matelots de la Vie" ont pu visiter les îles bretonnes de Houat, Hoëdic et Groix. Ils ont terminé leur expédition sur l'île d'Yeu en Vendée. Des vacances de rêve. Sans compter les amitiés qui se sont créées.

Dernière escale à Pornichet, samedi soir. L'occasion de faire la fête tous ensemble une dernière fois et de dormir à bord du bateau-vacances, avant de retrouver les parents.

Le Fleur de Lampaul réfléchit déjà à son prochain périple avec les "Matelots de la Vie". Et pourquoi pas l'été prochain emmener les jeunes naviguer plus au sud, en Vendée?

Avec Denis Leroy.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité