Sur scène, Julien Clerc rend un hommage émouvant à son frère

Deux jours après le décès de son frère, le journaliste Gérard Leclerc dans un accident d'avion, Julien Clerc lui a dédié son concert de La Baule, lors du festival Dryadestivales.

"Il aurait détesté que je ne chante pas(...) je chante pour dire à mon frère que je l'aime." Sur la scène du festival Dryadestivales, Julien Clerc a rendu hommage à son frère, le journaliste Gérard Leclerc. 

Longtemps ovationné, Julien Clerc a débuté son concert, comme à son habitude, par la chanson "Comment tu vas", un titre dont le refrain a pris une résonnance particulière, deux jours après le décès de son frère : « Car moi, tu vois, je pense à toi. »

Mon frère m'avait donné rendez-vous ici ce soir, le destin en a décidé autrement

Julien Clerc

Festival Dryadestivales, le 17 août 2023

Puis, devant les 1400 spectateurs, il a pris la parole, un oeil sur le discours qu'il tenait sur une feuille de papier : "On m'a beaucoup demandé depuis deux jours si j'allais chanter ce soir, si j'allais maintenir ce concert. Évidemment. Chanter, ce n'est pas un métier, c'est une façon que j'ai trouvé de traverser ma vie."

La voix marquée par l'émotion, il a évoqué le souvenir de son frère, qui "assistait à ses concerts depuis 50 ans."

"Mon frère m'avait donné rendez-vous ici ce soir, le destin en a décidé autrement", a ajouté le chanteur, la voix serrée par l'émotion.

Mardi, Gérard Leclerc avait pris les commandes d'un avion de tourisme avec deux passagers pour rejoindre La Baule où il devait assister au concert de son frère. Il était 11h42 lorsque l'engin a disparu des radars à hauteur de Lavau-sur-Loire. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l'accident.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité