• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Meurtre de Laetitia Perrais : deuxième jour du procès en appel de Tony Meilhon

Ce deuxième jour du procès est revenu de nouveau sur la personnalité de Tony Meilhon. Une enfance et une adolescence difficiles, ses allers-retours en prison. A la barre, le témoignage de ses proches dont sa mère.

Par Fabienne Béranger avec José Guedes

Devant la cour, Tony Meilhon tente de faire bonne figure. Il répond à toutes les questions, d'un ton Monocorde, un peu comme s'il récitait une leçon apprise par coeur.

A 36 ans, L'accusé a passé la moitié de sa vie en prison : vols, braquage, viols ont rythmé son adolescence.
Le Tony Meilhon provocateur et arrogant du procès en première instance à Nantes voilà 2 ans, a fait place à un accusé calme, presque poli, mais qui ne convainc pas vraiment la partie civile.

Un expert Psychiatre interrogé par visio-conférence explique que l'accusé souffre de troubles psychotiques. A plusieurs reprises, il a tenté de manipuler les experts afin de se faire passer pour fou pour être reconnu irresponsable pénalement et ainsi éviter les assises. Une version que Tony Meilhon n'a pas nié en ce deuxième jour de ce procès.

Jeudi, pour le troisième jour d'audience, seront évoqués les faits avec les enquêteurs. Ce qui s'est passé dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011, la nuit où Laetitia Perrais a disparu...

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus