Municipales 2020 à Rezé : ce qu'il faut retenir du débat d'avant second tour Neau-Allard-Louarn

44 villes de plus de 3 500 habitants sont concernées par le second tour de ces élections municipales en Pays de la Loire. A Rezé, le maire sortant Gérard Allard, l'ex-adjoint Hervé Neau et le marcheur Yannick Louarn ont débattu sur France 3, en compagnie de Christine Vilvoisin.
Hervé Neau, Yannick Louarn et Gérard Allard sur le plateau de France 3 Pays de la Loire
Hervé Neau, Yannick Louarn et Gérard Allard sur le plateau de France 3 Pays de la Loire © France Televisions - Salomé Poirier

Ville de Loire-Atlantique à gauche depuis plus de 60 ans, Rezé ne connaîtra probablement pas de bascule politique au second tour des municipales ce 28 juin. Mais le maire sortant, le socialiste Gérard Allard, est en grosse difficulté. Arrivée en 2e position le 15 mars dernier, sa liste cumule 13 points de retard sur celle de Hervé Neau, l'un de ses anciens adjoints qui a démissionné en 2018.

Contrairement à Saint-Herblain, l'autre grande ville des abords de Nantes, les fusions ont bien fonctionné à Rezé (41 000 habitants). Le maire sortant a proposé une alliance très généreuse à la liste écologiste de François Nicolas, avec de nombreuses places éligibles à la clé pour Europe Ecologie-Les Verts en cas de victoire de Gérard Allard.


Gérard Allard annonce qu'il est atteint d'un cancer

En préambule de ce débat, Gérard Allard, le maire sortant de Rezé a annoncé qu'il était atteint d'un cancer de la prostate. 

"Je me dois de faire un aparté à l'intention des Rezéens, a annoncé le maire sortant de Rezé,  un médecin m'a annoncé en consultation hier matin (jeudi 18 juin, NDLR), après une série d'examens médicaux que j'avais du reporter en raison du coronavirus, que j'étais atteint d'un cancer de la prostate que je vais devoir traiter rapidement".

"Ça ne change rien à ma détermination de candidat pour être maire à nouveau", a poursuivi le maire sortant, en ballottage défavorable à l'issue du premier tour.

De son côté, la liste citoyenne d'Hervé Neau a fait un accord avec une autre, celle de Rezé à gauche toute menée par Jean-Michel Soccoja, qui a échoué de peu à se qualifier au second tour (9,8 %). En cas de victoire, celle-ci créera un groupe autonome au sein du conseil municipal avec une entière liberté de vote et de parole sur tous les dossiers. Pour corser le tout, les écologistes nantais ont décidé de soutenir non pas leurs amis rezéens mais la liste d'Hervé Neau.

"Nous avons convenu un accord de partenariat, ce n'est pas une fusion de liste, a expliqué Hervé Neau, nous conservons le programme de Rezé Citoyenne, celui qui nous a porté en tête du premier tour."

Ce ne sera pas un face à face de gauche à Rezé puisque le candidat de la République en Marche, Yannick Louarn, a aussi décidé de se maintenir.

"Le citoyen est vraiment au coeur de nos préoccupations, a poursuivi, de son côté, Yannick Louarn, je souhaite associer les habitants de la ville de Rezé à nos réflexions et à nos décisions".

Voir ou revoir le débat d'entre deux tours à Rezé

Débat d'entre deux tours à Rezé


Les candidats en plateau

Les résultats du premier tour à Rezé

À Rezé, le second tour s'oriente vers une quadrangulaire.
À Rezé, le second tour s'oriente vers une quadrangulaire. © France Télévisions


Les autres listes (non qualifiées au second tour) :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections