Cet article date de plus de 5 ans

Attentats à Paris : le préfet déconseille les rassemblements publics

Le préfet déconseille durant cette période l'organisation de rassemblements sur la voie publique, de son côté Johanna Rolland la Maire de Nantes n'appelle à aucun rassemblement solidaire
© ChT
Le président de la République a déclaré l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire métropolitain. Le préfet complète cette décision dans un communiqué :

"Cette mesure renforce les pouvoirs que le préfet de département exerce sous le contrôle du juge. Elle lui permet d’interdire la circulation des personnes et d’instituer des zones de protection et de sécurité. Elle permet également d’ordonner la fermeture provisoire des salles de spectacles, débits de boissons et autres lieux de réunion.
Au delà du rétablissement immédiat des contrôles aux frontières et l'annulation de toutes les sorties scolaires, le Président de la République a décidé un deuil national de trois jours.
Un état-major de sécurité, rassemblant l'ensemble des forces de sécurité intérieure, les parquets ainsi que les autorités militaires, a été réuni ce matin en préfecture par le préfet.
Des consignes de prévention et de vigilance renforcées ont été données à tous les acteurs : services de l’État mais aussi les collectivités territoriales, les opérateurs économiques et associatifs.
Les services de sécurité sont également en alerte renforcée pour la protection de la population. Notamment les lieux de rassemblement de personnes font l’objet d’une protection accrue.
La vigilance des citoyens est nécessaire : être attentif à ses effets personnels dans les lieux publics, signaler avec discernement un comportement suspect.
Le deuil national doit s’accomplir dans la dignité et la sécurité : il est conseillé durant cette période de ne pas organiser de rassemblements sur la voie publique."




À Nantes

Johanna Rolland, maire de Nantes, indique avoir fait mettre en berne les drapeaux sur l'ensemble des édifices publics, "Dans ces jours de deuil national, je souhaite que les organisateurs des événements qui vont se tenir consacrent un moment de recueillement pour les victimes des attentats."

Les équipements publics restent ouverts, dans les conditions habituelles. Les habitants qui souhaitent des renseignements sur l'ouverture de ces équipements ou la tenue d'événements prévus ce week-end peuvent contacter le service Allonantes, qui répondra à leurs questions, au 02 40 41 9000.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentats de paris faits divers terrorisme