• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Le Croisic : le site SEM-REV des énergies marines inauguré

Au large du Croisic, la pose du premier hub de SEM-REV, une "prise électrique" destinée à transporter l'électricité jusqu'à la terre / © SEM-REV
Au large du Croisic, la pose du premier hub de SEM-REV, une "prise électrique" destinée à transporter l'électricité jusqu'à la terre / © SEM-REV

Produire de l'électricité au large avec l'énergie du vent et des vagues n'est bientôt plus un rêve, SEM-REV vient d'être inauguré au Croisic en Loire-Atlantique, le site accueillera sa première éolienne flottante l'an prochain

Par Christophe Turgis

Les ingénieurs et les chercheurs viennent de mettre la dernière main au hub qui permettra de raccorder le site de production d'énergie à la terre. Bientôt, à 20 km au large, la première éolienne produira de l'électricité. Sur ce hub, on pourra tout aussi bien raccorder d'autres éoliennes (qui fonctionnent avec l'énergie du vent) que des hydroliennes houlomotrices, (qui fonctionnent avec l'énergie des vagues).
Pour faire simple, on a tiré du large à la terre, une "rallonge électrique" géante de 20 km capable de transporter 8 MW !

SEM-REV est une plate forme collaborative à vocation internationale. Pour l'instant il s'agit de valider des études menées depuis plusieurs années par le CNRS ou l'École Centrale de Nantes. On y met au point des outils, des démonstrateurs, avant leur exploitation industrielle. Avec des installations à terre et au large sur une zone réservée. Demain, les premières machines entreront en production.


1ers kilowatts avec Floatgen dès 2016

Le premier projet à entrer en application sera Floatgen l'an prochain, porté par le développeur de plateformes flottantes pour éolien en mer Idéol. Le projet comprend la construction, l’installation et le test d’un démonstrateur composé d’une éolienne à axe horizontal (2 MW) et de sa fondation flottante. La fondation flottante, développée par Idéol, sera construite en béton par Bouygues Travaux Publics sur le port de Saint-Nazaire. Le projet Floatgen permettra de démontrer la faisabilité technique et la viabilité économique de l’éolien en mer flottant en eaux profondes. Les premiers kilowatts devraient être produits à l'été 2016.

Floatgen, première éolienne en mer flottante avec ce type de flotteur / © SEM-REV
Floatgen, première éolienne en mer flottante avec ce type de flotteur / © SEM-REV

 

Qui a financé SEM-REV ?

Démarré en 2007 dans le cadre du contrat de projets État-Région 2007–2013, ce projet visionnaire dont le budget global est de 17 M€ est financé par plusieurs partenaires au premier rang desquels la Région des Pays de la Loire (9,9 M€), l’Etat (3,2 M€ dont 1,75 M€ au titre des Investissements d’Avenir) et le Département de Loire-Atlantique (1,25 M€). Des fonds européens (FEDER) ont par ailleurs été mobilisés à hauteur de 2,5 M€.

Sur le même sujet

Le Looksor : tout ce que vous ignorez encore de la chanson de Philippe Katerine

Les + Lus