Cet article date de plus de 6 ans

Un drone survole illégalement l'aéroport Nantes - Atlantique

C'est une première pour l'aéroport de Nantes-Atlantique, un drone a été repéré jeudi par des mécaniciens d'une compagnie aérienne travaillant sur la zone.

Une première

Un drone télécommandé a été signalé par les mécaniciens d'une compagnie aérienne travaillant sur la zone de l'aéroport jeudi, comme le révèle nos confrères de Presse Océan ce lundi matin.
C'est la première fois qu'un tel incident a lieu à Nantes-Atlantique. Les autorités se refusent à tout commentaire.

Un cher délit

Le survol d'une zone protégée comme un aéroport civil est condamnable par la loi à une peine d'un an de prison et 75 000 € d'amende. La justice ne transige pas en la matière. "Début février, un lycéen de 18 ans a été mis en cause pour « mise en danger de la vie d’autrui » après qu’il ait filmé Nancy depuis les airs à l’aide de son drone. La semaine suivante, un homme a écopé d’une amende de 1 000 euros, dont 500 ferme, pour avoir fait voler son drone au pied de la Tour Eiffel. (tout survol de la Capitale est interdit NDLR)" explique l'avocat Julien Brochot sur le site spécialisé Next Inpact.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers notre-dame-des-landes