Cet article date de plus de 6 ans

Il se prend pour Xavier Dupont de Ligonnès et fait immobiliser le TGV Lille-Bordeaux

L'homme à bord d'un TGV se faisait passer pour Xavier Dupont de Ligonnès et menaçait de tuer sa petite-fille. Le sexagénaire habitué des canulars téléphonique a fini en garde à vue.
Vers 18H00, samedi, la police reçoit un appel téléphonique d'un homme prétendant être Xavier Dupont de Ligonnès. Se disant armé d'un 22 long rifle, l'interlocuteur menace de tuer sa petite-fille de 10 ans.

                L'appel est pris très au sérieux, il ne fallait pas prendre cela à la légère,
                explique la police

raconte une source policière. 

 Après vérification, il s'avère que l'appel a été passé à la hauteur de Marne-la-Vallée à bord d'un TGV effectuant la liaison Lille-Bordeaux. La police
fait immobiliser le train en gare de Massy-Palaiseau (Essonne), où les quais sont évacués. Après près de 45 minutes de recherches dans le TGV, au milieu de passagers surpris, le suspect est finalement interpellé dans une rame: "Il n'avait ni arme, ni petite-fille", explique un enquêteur.
                Le mauvais plaisant, né en 1954, est "un habitué des canulars téléphoniques à la police" et pourrait souffrir de troubles mentaux, a expliqué la source policière. il a été placé en garde à vue.
Avec AFP.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire dupont de ligonnès police sncf faits divers