Cet article date de plus de 6 ans

Nantes : augmentation sensible des tarifs de stationnement

Chose promise chose due, le périmètre des stationnements en zone rouge s'élargit à Nantes. Soit près de 800 places jaunes qui deviennent écarlates à partir d'aujourd'hui. Le jaune progresse aussi, avec toujours ce message implicite de la mairie : laissez vos voitures à l'extérieur du centre-ville.
Deux euros vingt pour une heure, en l'espace d'un week-end le prix du stationnement a fait un bond de 80 centimes dans certaines rues nantaises. Pour Stéphane Kessard artisan plombier "C'est bien trop cher. Vous imaginez, sur la journée, c'est 20 euros. On le répercute sur les factures et c'est le client final qui trinque encore une fois". Christine est restauratrice. Chaque journée de travail coûte maintenant environ 13 euros, rien qu'en stationnement. Mais elle s'inquiète surtout pour une clientèle qui devra désormais payer entre midi et deux.

Dans l'hypercentre, les places sont chères, au propre comme au figuré. En augmentant le prix du stationnement, la mairie veut forcer les voitures, à rester moins longtemps. "C'est des secteurs qui sont prisés, c'est à dire qu'à des moments avec nos services, on fait du comptage.  On est passés en zone rouge" confesse Gilles Nicolas, adjoint chargé du stationnement. La zone rouge, la plus chère, compte donc dorénavant 811 places supplémentaires. Et 7182 places de stationnement deviendront payantes à la mi-août

Dans certaines rues, le marquage est tout frais. Et surprise, les habitants semblent plutôt satisfaits de l'arrivée prochaine des horodateurs. "Cette rue est devenue la rue non payante où tout le monde se gare, et on a beaucoup de mal à trouver une place libre... Je suis obligée de prendre un garage, et ça me coûte beaucoup plus cher que de me me garer dans ma rue au tarif résident" avoue Maria Caillaud, résidente. Il faut compter environ 180 euros l'année pour le tarif de résident, contre une centaine d'euros par mois pour un garage privé.

Notre reportage en vidéo​

durée de la vidéo: 01 min 58
Augmentation des tarifs de stationnement

Marguerite, l'alternative à la voiture perso en centre-ville

Lancé en 2008 sous l’impulsion de Nantes Métropole et la Ville de Nantes, le système Marguerite/ma voiture en libre-service est une alternative au stationnement payant et aux voitures "ventouses" puisqu’elle permet à ses utilisateurs le stationnement gratuit et de disposer d'une voiture louée uniquement pour la durée de son besoin. Basée sur l’auto partage, le reste du temps, la voiture est utilisée par d'autres membres.

Marguerite, c'est un service de location de voitures à l’heure, disponible en libre-service 24/24 h et 7/7 j et comprenant :

Les voitures marguerite sont équipées du macaron "résidant", permettant ainsi de stationner gratuitement dans tout le périmètre payant de Nantes (gare SNCF incluse). L’utilisateur n’a pas besoin de prendre un ticket à l'horodateur. Les voitures marguerite ont aussi accès aux zones piétonnes et Cours des 50 Otages (zone à trafic limité). Les 2 premières heures de stationnement sont gratuites 24h/24 et 7j/7 pour les voitures marguerite dans les parkings couverts NGE.

En 2015, Marguerite poursuit sa dynamique avec 4 nouvelles stations :






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation économie transports