• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Nantes battu logiquement à Monaco 1 à 0

Football Championnat de France de ligue 1 - Monaco contre Nantes Toulalan contre Iloki - MONACO LE 21/11/15 / © FRANCK DUBRAY (PQR) / Ouest-France
Football Championnat de France de ligue 1 - Monaco contre Nantes Toulalan contre Iloki - MONACO LE 21/11/15 / © FRANCK DUBRAY (PQR) / Ouest-France

Comme partout en France lors de cette journée, Monaco a rendu hommage aux victimes des terribles attentats du 13 novembre. La Marseillaise a été chantée avant que ne soit diffusé l'hymne de la Principauté. Une minute de silence a été observée.

Par Willy Colin

Équilibré
Le FCNA a débuté la rencontre avec la volonté d'attaquer. Équilibré jusqu'à la demi-heure, le match a été ensuite maîtrisé par Monaco jusqu'à la pause. Le portier nantais a été battu par la puissante reprise de la tête de Pasalic, qui a repris parfaitement le centre d'Almamy Touré (1-0, 43e).
Pourtant, avant la pause, sur un contre lancé après une erreur du milieu de terrain monégasque, Nantes s'est offert la possibilité de revenir. Mais Danijel Subasic s'est montré très vigilant sur le tir enroulé de Wilfried Moimbe (45e).

Faible intensité
Dès la reprise, les canaris ont tenté de refaire leur retard. Une première tentative de Yacine Bammou n'était pas cadrée (49e), tout comme un bonne tête de l'avant-centre islandais Kolbeinn Sigthorsson (50e).

Peu enclins à laisser des espaces, les hommes de Leonardo Jardim se sont contentés ainsi de laisser venir leurs adversaires pour contrer. Le match a perdu ensuite en intensité. Nantes stagne à la onzième place (19 points).

La déclaration de Michel Der Zakarian (Nantes)
"Je n'ai pas de regret. On a fait un bon match dans l'ensemble. Mais il nous a manqué beaucoup plus de justesse. On a cadré trois frappes, c'est trop peu pour marquer des buts. On a essayé d'attaquer plus tôt qu'en fin de match. On a eu les situations en début de deuxième mi-temps, par Bammou et Sigthorsson. Eux (Monaco, ndlr), ils ont joué à leur rythme, tranquilles. Par rapport à ce qu'on avait fait à Nice (lors de la dernière victoire de Nantes à l'extérieur, ndlr), on a manqué de justesse dans le jeu et la finition. Les absences? On a un effectif. Les mecs doivent jouer et marquer des points. Maintenant, on bascule du mauvais côté (en championnat, ndlr). Il faudra rattraper les points perdus."

Avec AFP

A lire aussi

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus