Cet article date de plus de 5 ans

Nantes : le chauffard du run sauvage de Saint-Herlain condamné à 5 ans de prison

L'accident s'était produit au cours d'un run sauvage à Saint-Herlain le 30 octobre 2015, un homme de 42 ans, ivre et sans permis de conduire, avait renversé et tué Mélissa, une jeune fille de 17 ans, le chauffard a été condamné à 5 ans de prison.
Une longue ligne droite dans une zone industrielle à Saint-Herblain. Le vendredi soir les amateurs de sensations fortes s'y retrouvent pour des runs sauvages. Dangereux et sans autorisation. On y fait chauffer les pneus, puis on pousse une pointe de vitesse moteur hurlant... Dès que la police pointe le bout du capot de la voiture de patrouille, la foule s'en va ! Puis revient dès que le champ est libre ! Les réseaux sociaux permettent de fixer rapidement un lieu de rendez-vous pour les amateurs de la région.

Ce soir là, Mélissa, même pas 18 ans, est venue de Bouin en Vendée avec des amis. La nuit est tombée depuis un moment, sous l'éclairage blafard des réverbères, les runs se suivent les uns après les autres. Fumée des pneus, hurlement des moteurs, ivresse de la vitesse sur courte distance. Ivresse tout court. On vient ici avec des cartons de bière dans le coffre des voitures.

Un homme de 42 ans s'aventure à son tour au bout de la rue, il démarre en trombe frein à main serré, sa voiture part vite, fait des embardées, heurte un groupe de jeune gens. Le chauffard est totalement ivre, sans permis de conduire. Une jeune femme est gravement blessée, Mélissa est morte dans le choc !

Le procureur a prononcé ses réquisitions à l'encontre du chauffard jugé ce lundi après-midi devant le tribunal correctionnel de Nantes pour homicide involontaire. Il a demandé que cet homme de 42 ans soit condamné à sept années de prison.

Dans les semaines qui ont suivi, les runs se sont déplacés autour de Nantes... Puis l'oubli est retombé. Les chauffards sont revenus dans la même zone industrielle blafarde...

Jugement du tribunal de Grande Instance de Nantes, 5 ans de prison !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société sécurité routière sécurité