Nantes : une course-poursuite de 60 kms entre un automobiliste et les gendarmes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabienne Béranger
Une course-poursuite de 60 kms entre la brigade rapide d'intervention de la gendarmerie et une Audi A4 (illustration)
Une course-poursuite de 60 kms entre la brigade rapide d'intervention de la gendarmerie et une Audi A4 (illustration) © Josselin CLAIR - MaxPPP

Les gendarmes ont eu fort à faire hier samedi avec un automobiliste qui a pris la fuite après avoir provoqué un accident à La Roche-sur-Yon. Le conducteur d'une Audi A4 a tenté d'échapper à vive allure aux gendarmes qui le poursuivaient. Une course-poursuite qui s'est achevée à Nantes.

Vers 13h ce samedi après-midi, la brigade rapide d'intervention de la gendarmerie prend en chasse un automobiliste en délit de fuite après qu'il ait percuté un autre véhicule à La Roche-sur-Yon.
Le conducteur, au volant d'une Audi A4, loin de s'arrêter et de se rendre, appuie alors sur l'accélérateur et file à grande vitesse vers Nantes, en dépit de la circulation dense.

Peu après le péage du Bignon, avant d'arriver à Nantes, les gendarmes arrivent enfin à intercepter le véhicule en fuite. A son bord, cinq personnes. Deux d'entre elles, des jeunes filles d'une vingtaine d'années, sont interpellées. Les trois autres occupants du véhicule, dont le chauffard, arrivent à prendre la fuite. 

Ce dimanche matin, les deux jeunes filles interpellées sont toujours en garde à vue et devraient être présentées au Parquet dans l'après-midi à Nantes.
Le conducteur et les deux passagers en fuite sont toujours recherchés par les services de gendarmerie.
L'Audi A4 dans laquelle ils circulaient était un véhicule volé.


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.