Nantes : l’étude de notre ventre pourrait guérir la maladie de Crohn

Et si la clé d'une bonne santé était au creux de notre ventre ? À Nantes, une équipe de chercheurs met en lumière la relation entre certaines maladies chroniques, et des lésions intestinales. Lésions que l'on pourrait soigner. Et donc guérir la maladie de Crohn, et bien d'autres encore.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Ce jour-là, une étudiante compare les intestins de souris saines et de souris paralysées. En bonne santé, notre tube digestif retient les bactéries, les pesticides, ou les toxiques, et communique en liaison directe avec notre cerveau. Pour traiter les symptômes, l'équipe nantaise a donc imaginé, une méthode de régénération novatrice.

Le mois prochain, l'équipe mènera les premières études cliniques sur des patients de l'hôpital de Nantes. Une piste pour soulager demain, ces maladies inflammatoires de l'intestin, qui sont en explosion dans nos pays.

>> VIDÉO. Le reportage d'Eléonre Duplay et Boris Vioche

Et si la clé d'une bonne santé était au creux de notre ventre ? À Nantes, une équipe de chercheurs met en lumière la relation entre certaines maladies chroniques, et des lésions intestinales. Lésions que l'on pourrait soigner. Et donc guérir la maladie de Crohn, et bien d'autres encore. ©France 3