• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Nantes : retour sur la fusillade à Malakoff

© France 3
© France 3

Un jeune homme a été grièvement blessé, touché à bout portant hier en pleine journée. Dans la nuit de samedi à dimanche, c'est un mariage qui a été interrompu par des tirs dans le quartier de la Bottière. Des scènes qui se produisent de plus en plus souvent dans ces deux quartiers nantais.

Par Clément Massé - éditing Claude Bouchet

La Bottière, Malakoff, deux quartiers où les attaques par arme à feu se succèdent. Dernières en date, ce week-end. Une voisine a été réveillée par des coups de feu. "Dans la cité, on n'est plus en sécurité. Ça recommence. Y'a eu une période où ça s'était calmé et j'ai l'impression que ça recommence. Ça devient dangereux, ça fait peur, parce qu'on aurait pu prendre une balle perdue, hein !"  racontait dimanche Guylène, résidente à La Bottière.

La crainte de la balle perdue, justement, une parole qui revient souvent dans la bouche des habitants. Lors d'une récente réunion publique, certains évoquaient leur quotidien. Le syndicat de police Alliance identifie très clairement la situation actuelle. "On reste dans la guerre de l'économie souterraine, drogue, conquête de territoire." évoque Thierry Spitz, secrétaire général adjoint ouest, Alliance Police Nationale.

54 policiers supplémentaires ont été affectés à l'agglomération. Encore insuffisant, selon ce syndicat. "Parfois le week-end on a un ou deux véhicules seulement qui patrouillent sur tout la circonscription, c'est pitoyable." ajoute Thierry Spitz.

Une réunion en Préfecture sur les violences par armes à feu doit se tenir dans la journée.

>>notre reportage


 

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus