Cet article date de plus de 6 ans

Opéré à Nantes, le 2ème patient greffé d'un cœur artificiel est mort

L'homme de 69 ans avait été opéré à Nantes au mois d'août l'année dernière. L'information révélée par nos confrères de Libération a été confirmée par l'entreprise Carmat, fabricant du cœur artificiel.
© Carmat
On en sait peu ce soir sur les circonstances du décès de ce patient dont il se disait ces derniers temps qu'il se portait bien et qu'il reprenait « une vie normale » soulignent nos confrères de Libé qui s'interrogent sur l'origine de cette mort : dysfonctionnement du cœur artificiel ou état général du patient.

On se souvient que le 1er greffé, âgé de 76 ans, était mort 74 jours après l'implantation d'un cœur artificiel Carmat.

Fin avril, l'entreprise avait confirmé l'implantation de son cœur artificiel chez un 3ième patient, opération réalisée par une équipe de l'hôpital Georges Pompidou de Paris.
Prof. Alain Carpentier, co-fondateur de CARMAT et inventeur du coeur artificiel (19/01/2015)
« Après des années de souffrance, une nouvelle année et une nouvelle vie débutent pour ce patient. Son courage, sa confiance et le soutien de sa famille ont été déterminants pour le succès de cette implantation. Nous tenons à exprimer toute notre reconnaissance aux équipes médico-chirurgicales et au personnel soignant du CHU de Nantes, dont l’expérience et l’engagement ont contribué à une spectaculaire réhabilitation du patient. »
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé recherche