Ouvertures et fermetures de classes, un exemple à Rezé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Myriam Thiebaut - éditing Claude Bouchet
© France 3

Les ouvertures et fermetures de classe il en est question chaque année. Qui détermine la carte scolaire et comment, sur quels critères ? Nous nous sommes rendus à Rezé en banlieue nantaise pour comprendre ce qui peut justifier une fermeture par exemple.

L'inspecteur de l'Education nationale n'aurait pu rêver meilleur accueil. Pourtant dans cette école de Rezé, il y a une classe en moins par rapport à l'année dernière. Décision prise en juin, au vue du nombre des inscrits. Le décompte de ce matin le confirme : 16 élèves de moins pour cette rentrée.

De leur côté,  les enseignants ont du changer la répartition des classes. La veille de la rentrée, les CM1 et les CM2, étaient finalement trop nombreux. Leurs classes ont été allégées, avec pour conséquence, des classes à double niveau.

Sur l'ensemble des écoles publiques de Rezé, il devrait donc y avoir une classe en moins cette année. Mais il reste encore quelques jours avant que l'Inspecteur d'Académie ne confirme sa décision.

Notre reportage en vidéo

(reportage Myriam Thiebaut, Olivier Quentin et Sophie Boismain)

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.