• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Panne de réveil pour Sensorwake

Des problèmes pour les premiers réveils livrés / © France 3 Pays de la Loire
Des problèmes pour les premiers réveils livrés / © France 3 Pays de la Loire

La startup nantaise vient d'interrompre la livraison de ses réveils olfactifs suite à des premiers retours de clients déçus. En cause, un dysfonctionnement des appareils qui empêche la diffuson des senteurs censées réveiller les utilisateurs. Les reveils déjà livrés vont être rappelés.

Par Alain Astarita

Mauvais timing

La jeune startup nantaise se serait sans doute bien passée de cet incident qui touche les réveils produits au mois de Juin et dont les premier exemplaires ont été livrés au début de la semaine dernière. Très rapidement, des clients ont alors alerté de l'impossibilité pour l'appareil de délivrer les senteurs promises grâce à un ventilateur et une capsule de fragrance (chocolat, café, menthe, herbe fraîchement coupée, par exemple) placés à l'intérieur. Un signal sonore doit prendre le relai après quelques minutes d'inactivité de la part du dormeur ou de la dormeuse.

D'après nos propres tests, confirmés par Sensorwake, ni le ventilateur destiné à propulser les senteurs ni le rappel sonore du réveil ne seraient opérationnels. Une situation gênante pour un démarrage de commercialisation qui a conduit dès le 16 juillet à interrompre les livraisons "Une note d'information qui nous parvient de chez SENSORWAKE et qui impact la livraison des réveils sur Nantes. SENSORWAKE interrompt la distribution et livraison de ses réveils de façon momentanée. Par conséquent, pour les personnes en possession de leurs réveils qui ont déjà été livré, aucun soucis, conservez votre appareil. SENSORWAKE s'occupe de revenir vers vous et de tenir informé sa communauté." expliquait alors le patron de Shopopop, une autre startup nantaise chargée de la livraison sur l'agglomération.


Keep calm and stay cool

Jointe ce mercredi matin, l'entreprise  s'engage à corriger le tir dans les prochaines semaines avec son fournisseur, un fabricant chinois. Chez Sensorwake on assume donc l'erreur de jeunesse et l'importante communauté qui soutient ce projet innovant distingué par Google ne devrait pas en vouloir au créateur de l'appareil Guillaume Rolland et à ses équipes. Un courriel a d'ailleurs été envoyé à l'ensemble des clients concernés pour expliquer que "Le défaut observé sur les ventilateurs est du à une erreur de notre fournisseur qui n'a pas suivi les instructions validées" dans la phase de tests. "nous avons une solution technique pour corriger [...] nous serons en capacité de livrer les réveils corrigés dans approximativement un mois" conclut la Startup.

Nous regrettons très sincèrement cette situation et vous présentons toutes nos excuses pour la déception générée par cette nouvelle. Votre soutien et vos retours ont été jusqu'à ce jour formidables et nous sommes reconnaissants de vous avoir eu à nos côtés dans cette aventure"

Guillaume Rolland, Président de Sensorwake



A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus